Articles Commentaires

La Numismatique en Mâconnais » Monnaies de Macon, Une monnaie une histoire » Obole de MÂCON de PHILIPPE Ier – Variété à légendes rétrogrades

Obole de MÂCON de PHILIPPE Ier – Variété à légendes rétrogrades

Par Oleg

J’ai commencé à collectionner les monnaies à l’âge de 10 ans après avoir récupéré chez mes grands-parents, une boite contenant quelques bronzes Napoléon III, surtout des savonnettes.

Puis j’ai « pioché » dans le porte-monnaie de mes parents les monnaies de circulation courante, mais ma collection n’a vraiment décoller qu’à partir du moment où j’ai travaillé et pu financer de mes propres deniers l’avancement de mon ensemble de monnaies.

Aujourd’hui après plus de 30 ans de collecte d’un ensemble composé essentiellement de modernes françaises, union latine, colonies, et Monaco, j’ai mordu au virus de la collection régionaliste, en découvrant, au hasard d’achats de lots, mes premiers jetons et premières médailles frappés pour Mâcon.

Passionnant à tous les points de vue, ce genre de collection vous fait revivre l’histoire de France sur un plan local, et il est sûr que le sud de la Bourgogne moyenageuse, carrefour du royaume de France, du duché de Bourgogne, de la Dombes et de la Savoie, et siège d’alliances et de convoitises diverses, a vécu des heures tumultueuses que l’on peut « lire » sur les monnaies émises à cette époque, dans les divers ateliers monétaires locaux.

Et parce-que la connaissance n’a de valeur que si elle est partagée, j’ai décidé, depuis que j’ai découvert le blog du Club Numismatique de Mâcon, de publier la partie la plus intéressante de ma collection de Mâcon et sa région .

Je commence dès aujourd’hui avec cette obole frappée au nom de Philippe Ier et présentant la particularité d’avoir les légendes rétrogrades à l’avers comme au revers.

 
 

 

Obole Philippe I (14mm, Ag, 0g49) variété inédite avec légendes rétrogrades (coll. Oleg)

Obole Philippe I (14mm, Ag, 0g49) variété inédite avec légendes rétrogrades (coll. Oleg)

 

A priori, cette variété n’a jamais été publiée, et pourtant après quelques recherches sur la toile, j’ai répertorié six oboles passées en vente ses dernières années ; trois présentent des légendes droites, conforme au type déjà présenté par Messieurs Robert, Poey-d’Avant, et Duplessy ; mais trois d’entre-elles (dont mon exemplaire) présentent à l’avers comme au revers, des légendes rétrogrades, dont deux , bien que de paires de coins différents, sont de style similaires, donc contemporaines et certainement du même graveur. La dernière présente des caractères gravés beaucoup plus finement et n’a pas été frappée à la même période.

J’ai acquis cette monnaie au début 2010 auprès d’un professionnel du sud-ouest par l’intermédiaire d’un site de vente aux enchères bien connu des collectionneurs.

Je ne présenterai ici que le cliché de l’obole que je possède, n’ayant pas demandé l’autorisation aux ayant-droit de reproduire leurs exemplaires pour comparaison.

Dans les semaines à venir, je ferais paraître d’autres pans de ma thématique régionale, petit à petit l’oiseau fait son nid, mais n’accouchera de rien s’il est seul, alors j’invite tous ceux qui le désire, à transmettre le contenu de leurs plateaux, afin que la collection virtuelle du blog, à l’instar de la « Collection Idéale » du site CGB, s’étoffe au fil des semaines et, devienne une base de données incontournable et accessible par tous, pour mieux connaître et comprendre notre monnayage local.

@ très bientôt,

Oleg

   Envoyer l'article au format PDF à   

Publié par

Classé dans : Monnaies de Macon, Une monnaie une histoire · Mots-Clés: , , , , ,

Laisser un commentaire

*

3 × deux =