Articles Commentaires

La Numismatique en Mâconnais » Commemoration Grande Guerre, Documents d'archives, Histoire locale, Médailles, Numismatique des societes sportives, Une monnaie une histoire » Une extraordinaire médaille, témoin involontaire de l’Histoire du XXème siècle !

Une extraordinaire médaille, témoin involontaire de l’Histoire du XXème siècle !

par gilles Marchand

A première vue, cette médaille semble bien ordinaire. Quoi que de plus courant qu’une médaille éditée à l’occasion d’un concours de gymnastique dans les années 1910 ?

On retrouve en effet à l’avers toute la symbolique de l’époque avec l’allégorie de la Victoire et ses palmes et lauriers destinés aux vainqueurs, le petit angelot ailé tenant l’inscription “Pro Patria” et au centre, des gymnastes sur différents agrès (anneaux, barres parallèles et trapèze). La gymnastique était une discipline qui s’intégrait alors pleinement aux préparations militaires et l’on observe ainsi, sur la gauche, un jeune homme armé d’un fusil et en arrière-plan, une troupe qui défile dans la campagne.

C’est en la retournant que l’on rentre dans l’Histoire (avec un grand H !). Sur le revers de cette médaille portant les armes de la ville de Cluny sont inscrites les dates du concours de gymnastique : les 1, 2 et 3 août 1914 ! Ces trois jours correspondent à ceux qui ont vu l’Europe toute entière basculer dans la première guerre mondiale.

Sachant cela, une question se pose : Ce concours a-t-il eu lieu ? La réponse se trouve dans les journaux mâconnais de l’époque et, plus particulièrement, dans L’Union Républicaine :

Le vendredi 31 juillet, alors que sa Une relate le conflit Austro-Serbe sous le gros titre VERS LA GUERRE, un entrefilet dans les pages intérieures indique les horaires des trains spéciaux prévus pour emmener le public de Mâcon à Cluny pour assister au concours …

Le samedi 1er aout, on retrouve le même titre principal, les dernières nouvelles sur l’évolution du conflit en Serbie, les réactions politiques et les mouvements de troupes de toute l’Europe. L’intérieur du journal présente le programme du jour du concours avec la réception des sociétés de gymnastique prévue à 19 heures à la gare de Cluny, relate l’arrivée en avance sur les autres des gymnastes de la société monégasque “l’Etoile de Monaco” et évoque aussi l’assassinat de Jean Jaurès la veille vers 21h30 …

Le lundi 3 aout, l’Union Républicaine titre “Les hostilités ont commencé entre la France et l’Allemagne” et expose des mobilisations dans les pays européens et des premiers combats à la frontière luxembourgeoise.

Ce n’est que dans le journal du mardi 4 août que l’on apprend que le concours de gymnastique avait cessé d’exister dès le samedi 1er aout. Mis à part la société monégasque “l’Etoile de Monaco” dont les gymnastes étaient déjà arrivés l’avant-veille, aucune autre association n’avait fait le déplacement du fait de l’enchainement dramatique des évènements et de la mobilisation générale que tous pressentaient. Curieusement, le concours se déroula quand même avec les seuls gymnastes monégasques le samedi 1er août et leurs médailles leur furent remises en fin de journée.

Cette médaille apporte un émouvant témoignage sur un grand moment d’Histoire. Elle marque la fin d’un monde et le début de longues et effroyables années de guerre qui allaient faucher la jeunesse européenne dont probablement certains des gymnastes qui auraient dû participer à ce concours.

   Envoyer l'article au format PDF à   

Publié par

Classé dans : Commemoration Grande Guerre, Documents d'archives, Histoire locale, Médailles, Numismatique des societes sportives, Une monnaie une histoire · Mots-Clés: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

*

5 − 2 =