Articles Commentaires

La Numismatique en Mâconnais » Alexandre Morlon, Divers, Technique et metaux, Une monnaie une histoire » Monnaie et superstition …

Monnaie et superstition …

par gilles Marchand

J’ai récemment fait l’acquisition de cette 1 franc Morlon frappée en 1939 et contremarquée d’un 3 placé à la droite du chiffre 1 de 1 franc.

Nous ne connaitrons certainement jamais l’intention de l’auteur de cette contremarque, et la signification de cette curieuse transformation du 1 en 13 restera probablement un mystère à tout jamais. Il est, en effet, peu vraisemblable que cette marque était destinée à modifier la contrevaleur de cette pièce de 1 franc en 3 ou 13 francs !

Il est à noter que cette pièce a été frappée en 1939, année de la déclaration de guerre à l’Allemagne par la France et l’Angleterre. Alors s’agit-il d’une contremarque apposée par un soldat qui venait d’être mobilisé et affecté dans un régiment qui portait le numéro 13, ou alors voulait-il que cette pièce transformée en porte-bonheur attire sur lui la chance de revenir vivant du conflit naissant ? Autre hypothèse : cette modification pourrait-elle être une marque de reconnaissance, code secret destiné à identifier le porteur de cette pièce comme appartenant à un réseau de résistants durant l’occupation ?

Loin de ces théories fumeuses, il pourrait tout simplement s’agir de l’essai d’un poinçon sur un morceau de métal !

Quoi qu’il en soit, les superstitions liées au chiffre 13 sont nombreuses et contradictoires et on ne saura jamais ce qu’il est advenu à l’auteur de cette contremarque et si cette pièce “porte-bonheur” lui a porté chance.

   Envoyer l'article au format PDF à   

Publié par

Classé dans : Alexandre Morlon, Divers, Technique et metaux, Une monnaie une histoire · Mots-Clés: , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

*

quatre × cinq =