Articles Commentaires

La Numismatique en Mâconnais » Documents d'archives, Infos, Leçons de numismatique, Médailles, Questions - Reponses, Technique et metaux » La frappe des monnaies et médailles

La frappe des monnaies et médailles

par gilles Marchand

La frappe (ou estampage) est la technique de fabrication des monnaies et d’une très grande partie des médailles. Elle consiste à frapper un flan vierge (morceau de métal à la taille et au poids de la monnaie souhaitée) entre deux coins (matrices gravées en creux).
Les techniques de frappe ont beaucoup évolué au fil du temps.
De l’Antiquité au Moyen Âge, les monnaies étaient frappées manuellement (frappe dite au marteau). L’ouvrier plaçait le flan entre un coin fixé sur une enclume et un second coin mobile tenu à la main et frappait sur l’assemblage à l’aide d’un marteau.

Puis vient à partir du XVIème siècle la frappe au balancier, procédé mécanique qui permettait d’obtenir des monnaies de qualité plus constante à une cadence plus élevée. La frappe au balancier a été généralisée en France pour les monnaies au milieu du XVIIème siècle grâce à Jean Warin, alors contrôleur général des poinçons et effigies.

La fin du XIIIème siècle a vu l’arrivée des premières presses monétaires à levier dont l’utilisation nécessitait moins de personnel que le balancier. Au début du siècle suivant, Matthew Bolton et Nicolas Thonnelier développèrent des presses à levier fonctionnant à la vapeur qui permettaient une production journalière encore plus importante. La Monnaie de Paris a utilisé ces machines à vapeur à partir de 1839. L’électricité remplaça la vapeur au XXème siècle.

Si la frappe monétaire se réalise en une seule passe, une médaille nécessite plusieurs frappes consécutives à l’aide de presses plus puissantes pour restituer toute la profondeur et les détails de la gravure. Ces frappes successives sont entrecoupées par des opérations de traitement thermique des flans (recuit) afin de leur redonner de la souplesse et éviter qu’il ne se fendent. Les médailles sont ensuite détourées puis patinées pour en rehausser la gravure et les protéger.

Voir aussi sur YouTube les films produits par la Monnaie de Paris expliquant les différentes opérations de frappe des monnaies et des médailles :
La frappe à la presse | Monnaie de Paris (youtube.com) et La fabrication des médailles | Monnaie de Paris (youtube.com)

   Envoyer l'article au format PDF à   

Publié par

Classé dans : Documents d'archives, Infos, Leçons de numismatique, Médailles, Questions - Reponses, Technique et metaux · Mots-Clés: , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

*

9 + dix =