Articles Commentaires

La Numismatique en Mâconnais » Alexandre Morlon, Documents d'archives, Infos, Médailles, Numismatique des societes sportives, Une monnaie une histoire, Vacances et Numismatique » Alexandre Morlon, les sports et les Jeux

Alexandre Morlon, les sports et les Jeux

par gilles Marchand

A quelques jours de l’ouverture de Jeux Olympique de Paris 2024, il convient d’évoquer les différentes médailles relatives au sports réalisées par le médailleur mâconnais Alexandre Morlon.
Certaines ont déjà été évoquées sur ce site dans différents articles : “Alexandre Morlon et la série Sport” (https://www.numismatique-en-maconnais.fr/2015/05/alexandre-morlon-et-la-serie-sport-partie-12/) et (https://www.numismatique-en-maconnais.fr/2015/05/alexandre-morlon-et-la-serie-sport-partie-22/), “l’Athlète, une association sportive bourguignonne créée en 1949” (https://www.numismatique-en-maconnais.fr/2022/12/lathlete-une-association-sportive-bourguignonne-creee-en-1949/), “La médaille des Jeux de Paris” (https://www.numismatique-en-maconnais.fr/2023/09/la-medaille-des-jeux-de-paris/), “Une Basket de petite taille” (https://www.numismatique-en-maconnais.fr/2018/06/une-basket-de-petite-taille/) et “Le golf et Alexandre Morlon” (https://www.numismatique-en-maconnais.fr/2016/11/le-golf-et-alexandre-morlon/).

Ces médailles et plaquettes rappellent l’importance du sport dans la société à l’époque d’Alexandre Morlon, place toujours aussi importante de nos jours bien que la hiérarchie des sports les plus populaires ait considérablement évolué depuis.
Certains projets d’Alexandre Morlon n’ont cependant pas abouti. C’est ainsi qu’il avait participé au lendemain de la première guerre mondiale à un concours pour la médaille des Jeux interalliés qui se sont déroulés du 22 juin au 6 juillet 1919 à Paris.

Le site Wikipédia relate que “la compétition n’était ouverte qu’au personnel militaire ayant participé aux combats de la Première Guerre mondiale du côté des « Alliés »” et que les épreuves incluaient l’athlétisme, la natation, le baseball, le football, le rugby à XV, le basket-ball, le tennis, la boxe, l’équitation, le tir, l’escrime et la lutte. À cette occasion les américains avaient construit le stade Pershing dans le bois de Vincennes.
Pour le concours relatif à cette médaille, vingt-deux maquettes ont été déposées et le jury, composé de sculpteurs et de graveurs en médailles, choisit en avril 1919 le modèle d’Edouard Fraisse devant ceux d’Alexandre Morlon (classé deuxième) et d’Edouard Blin (3ème). Bien qu’il ait très certainement été photographié à l’époque lors de sa présentation au public, ce projet d’Alexandre Morlon demeure un mystère de nos jours en attendant que la numérisation des archives publiques ou privées nous en retrouve des images.

Bien évidemment, Alexandre Morlon n’était pas le seul artiste à illustrer dans le métal les exploits des sportifs concourant pour des compétitions locales, nationales ou internationales.
Pour montrer toute l’étendue de la production des médailleurs sur les sujets sportifs et à l’occasion des Jeux Olympiques de Paris, la Monnaie de Paris organise une exposition temporaire du 27 mars au 22 septembre 2024 sur le thème des médailles sportives : “D’or, d’argent, de bronze – Une histoire de la médaille Olympique”. (https://www.monnaiedeparis.fr/fr/exposition-or-argent-bronze-medailles-olympiques)

Si vous êtes de passage à Paris, profitez-en pour découvrir cette exposition !”

   Envoyer l'article au format PDF à   

Publié par

Classé dans : Alexandre Morlon, Documents d'archives, Infos, Médailles, Numismatique des societes sportives, Une monnaie une histoire, Vacances et Numismatique · Mots-Clés: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

*

18 − 1 =