Articles Commentaires

La Numismatique en Mâconnais » Biographie

Biographie

D’après la biographie réalisée par M Denis GRISEL

1878 :

Naissance de Pierre Alexandre Morlon né le 4 juin 1878 rue du Doyenné à Mâcon.
Son père, Pierre Morlon était marbrier et sa mère Eugénie Dubois, blanchisseuse.

 

1896 :

A l’âge de 17 ans, il est employé par son père en qualité de sculpteur.

 

1897 – 1899 :

Il est admis le 25 juin 1897 à l’atelier d’Alexandre Falguière professeur à l’école nationale des Beaux-Arts et l’un des sculpteurs les plus en vue de la 3ème République. C’est dans son atelier qu’il fait ses trois premières années d’études.
D’une constitution fragile, il sera ajourné du service militaire pour faiblesse en 1899 et 1900 puis versé dans le service auxiliaire en 1901.

 

1900 – 1903 :

Après la mort de Falguière, Morlon entre dans l’atelier d’Antonin Mercié, auteur d’œuvres réalistes et de compositions historiques et allégoriques. Il devient aussi l’é1eve d’Henri Dubois sculpteur et graveur en médailles ou médailleur.
En mai 1900, il expose une première fois au salon des Artistes français.
Ses travaux d’atelier, en gravure en médailles, lui valent un premier prix au concours de composition en 1901, un deuxième en 1902.

 

1904-1907 :

Il est dans l’atelier de Chaplain de 1904 à 1907.
Ces trois maîtres de la gravure en médailles de la Belle Époque lui enseignent les règles formelles de la composition et de la symbolique des médailles.
Il obtient le prix Chenavard en 1906
En 1907 l’administration des monnaies et médailles édite deux de ses médailles : Gallia et  Aux Armes.
Alexandre Morlon habite à Paris, rue de la Tombe-Issoire. Son atelier est situé avenue d‘Orléans.

 

1908 :

Il présente au salon de 1908 sous le titre « Le Vin » le modèle en plâtre d’un grand bas-relief, qu’on appelait aussi « Les Pressureurs » (commandé en 1906). Le bas relief est présenté au salon de mai 1911 avant d’être acheminé à Mâcon où il sera installé dans la salle d’honneur de la Chambre de commerce.

 

1913 :

A. Morlon se marie à Paris le 12 février 1913 avec Suzanne Marie Geneviève Sotain.
Le modèle des Vendangeurs est prêt pour le Salon de mai 1913. Du fait de la guerre, le monument ne sera exposé qu’au Salon de 1923 et sera installé la même année à Mâcon, place de la Barre.

 

1914 – 1920 :

Il est mobilisé en novembre 1914 et reste dans la zone des armées de décembre 1914 à novembre 1917 au service automobile du 13ème régiment d’Artillerie puis, après un passage en commission de réforme en juin 1916, dans un escadron du train.

 

1921 – 1928 :

Sa notoriété comme graveur en médailles va être faite entre 1921 et 1923, grâce à deux concours qu’il remporte : celui de la médaille commémorative française de la grande guerre et la version française de la médaille commémorative interalliée, dite de la Victoire.
A la même époque, il réalise aussi plusieurs monuments aux morts. En 1927-1928, il participe à la reconstruction de l’église Saint-Michel de Wittelsheim

 

1926 à 1939 :

Sa production de médailles est abondante entre 1926 et 1939 et se partage entre les modèles destinés à l’administration de la Monnaie et les portraits commandés par des particuliers ou des sociétés.
Certaines oeuvres de Morlon ont une grande diffusion notamment son modèle de République de 1929 destiné initialement aux récompenses distribuées par les ministères. On la trouve aussi, à partir de 1929, sur les pièces de 50 centimes, 1 franc et 2 francs en bronze d’aluminium, puis en aluminium après la guerre.

 

1940 – 1951 :

L’occupation vient interrompre cette activité soutenue. En 1940, il se retire à Houdan (Yvelines) au lieu-dit La Forêt, dans une maison qu’il ne quittera plus jusqu’à sa mort en 1951.

Il réalise encore quelques rares médailles pour des particuliers et à la libération pour l’administration de la Monnaie.  Un portrait en 1947 et la participation au concours monétaire de 1949 seront les dernières mentions de son activité.

Il décède à Houdan le 24 février 1951.

PDF    Envoyer l'article au format PDF à   

Une Réponse pour "Biographie"

  1. Luc DARLET dit :

    Bonjour,
    Merci de votre réponse concernant l’élaboration de mon exposé sur Pierre-Alexandre MORLON.
    Je donnerai ma conférence le dimanche 13 décembre 2015 à Chatillon (92). Si des personnes de votre club sont présentes en Ile de France, elles seront les bienvenues
    Je suis intéressé par le livret que vous vendez concernant MORLON.
    Merci encore de votre aide,
    Numismatiquement et amicalement,
    Luc DARLET

Laisser un commentaire

*

14 + 11 =