Articles Commentaires

La Numismatique en Mâconnais » Histoire locale, Monnaies de Cuisery » Deux « BLANC-GUENAR » de Cuisery au même coin d’avers

Deux « BLANC-GUENAR » de Cuisery au même coin d’avers

par Oleg

 

Introduction :

 Je vais ici vous faire part d’une « découverte » que j’ai faite il y a peu, lorsque j’ai acheté sur la toile, un nouvel exemplaire de blanc au croissant de Cuisery frappé par Jean-sans-Peur entre 1413 et 1419.

 Comme pour toute nouvelle monnaie que j’intègre à la photothèque, j’ai pris le temps de la comparer aux autres exemplaires déjà présents, et quelle ne fût pas ma surprise de pouvoir la rapprocher d’un blanc, issu de la vente aux enchères OGN-numismatique de juin 2011 : « Collection d’un Amateur Bourguignon ».
Ces deux pièces sont sœurs, puisque frappées avec le même coin d’avers ; mais mon étonnement ne s’arrêta pas à cela, puisqu’en comparant les coins de revers, je m’aperçu alors que, bien que de style semblable et donc très certainement du même graveur, ils étaient différents par l’intitulé de la légende.

 

Les monnaies comparées :

1- Exemplaire collection Oleg :

 

Cuisery blanc "benedictv" (coll. oleg)

Cuisery blanc “benedictv” (coll. oleg)

avers : écu de bourgogne nouveau dans un grènetis avec autour une légende circulaire ponctuée par deux trèfles superposés :

point secret à la pointe de l’écu et croissant sous le I de

revers : croix latine pattée cantonnée en 1 et 4 d’un lis, et, en 2 et 3 d’un lion, le tout dans une légende circulaire ponctuée par deux croissant superposés :

 

2- Exemplaire vente aux enchères juin 2011 OGN-numismatique, « Collection d’un Amateur Bourguignon » :

Cuisery blanc "benedictvn" (ancienne coll. Desfretier)

Cuisery blanc “benedictvn” (ancienne coll. Desfretier)

N° 471 du catalogue de la vente (N° OGN : 5205)

 avers : parfaitement identique à l’exemplaire précédent

 revers : coin de même style que le précédent mais avec une lettre de plus en fin de légende :

.

 

à la place de

SIC ! OUPS !

 

Vous avez bien lu ! Il y a une lettre de plus dans la légende du second exemplaire ou une lettre de moins dans la légende du premier, car faute de chronologie, on ne peut pour l’instant définir la modification de coin, s’agit-il d’un oubli ou bien d’un rajout ? Seul l’examen d’autres monnaies pourra nous aider dans le travail de classement, en déterminant lequel de ces deux coins à cassé et a été remplacé par l’autre, alors à vos plateaux !…

 Cette « trouvaille » montre encore une fois le laxisme des personnels des ateliers de l’époque, mais également l’intérêt d’une photothèque, qui permet dès lors de classer les exemplaires retrouvés.

 Certes, dans le cas présent, nous pouvons seulement affirmer que ces deux exemplaires sont la même délivrance sans pour autant dire quelle monnaie est antérieure à l’autre, malgré tout, je suis sur qu’avec le temps d’autres blancs de Cuisery viendront rejoindre ces deux premiers, liés par leur coin d’avers ou de revers et ainsi, nous en déduirons une chronologie des fers utilisés et donc des monnaies retrouvées.

 

Sources :

http://www.ogn-numismatique.com/upload/PDF/Collection_d_un_Amateur_Bourguignon_partie2.pdf

Collection Oleg

 

www.pdf24.org    Envoyer l'article au format PDF à   

Publié par

Classé dans : Histoire locale, Monnaies de Cuisery · Mots-Clés: , , , , ,

Laisser un commentaire

*

10 + huit =