Articles Commentaires

La Numismatique en Mâconnais » Technique et metaux

Les émissions d’écus d’or frappées à Mâcon et Chalon-sur-Saône sous Charles VI – partie 5

Les émissions d’écus d’or frappées à Mâcon et Chalon-sur-Saône sous Charles VI – partie 5

par Oleg Mâcon 4è émission du 29/07/1394 Poids théorique : 3,947 g. Taille : 62 au marc Titre en millième : 1000°/oo Titre ancien : 24 kar.° Pied : 27 Valeur : 22 s. 6 dt. point d’atelier 12/13° avers et revers, sixtefeuille centrale au revers et point dans la couronne en canton 4 au revers ; au sujet de cette sixtfeuille, il est possible qu’à l’origine est été prévu une quintefeuille pointée, dont le besant insculpé trop près du différent est donné cette sixtefeuille, 4 exemplaires retrouvés +kAR0LVSxDeIxGR•ACIAxFRAnC0RVm:ReX +XPC*VIHCIT*XPC•*ReGNAT*XPC*IHPeRAT coll. de l’auteur … Lire l'Article Entier »

Classé dans : Atelier monetaire de Macon, Histoire locale, Leçons de numismatique, Monnaies d'ailleurs, Monnaies de Macon, Questions - Reponses, Technique et metaux, Tresors et decouvertes

Ces guénars de 1385 frappés à Toulouse, que je pensais avoir été forgés à Mâcon, partie 6 (fin)

Ces guénars de 1385 frappés à Toulouse, que je pensais avoir été forgés à Mâcon, partie 6 (fin)

par Oleg Incidences de cette « découverte » : Ce style si marqué, identifiable entre mille, et endémique de Toulouse, permet aujourd’hui d’attribuer avec certitude les écus d’or à la couronne contemporains, forgés entre 1385 et 1389 en cet atelier, alors que les points secrets d’atelier n’avaient pas encore été inventé. Aussi j’ai pu en repérer quelques uns, dont les deux exemplaires ci-dessous, sur lesquels les poinçons de lettre des légendes ne laissent planer aucun doute sur leur parenté avec ceux qui ont servi à insculpés … Lire l'Article Entier »

Classé dans : Atelier monetaire de Macon, Leçons de numismatique, Monnaies d'ailleurs, Questions - Reponses, Technique et metaux

Les émissions d’écus d’or frappées à Mâcon et Chalon-sur-Saône sous Charles VI – partie 4

Les émissions d’écus d’or frappées à Mâcon et Chalon-sur-Saône sous Charles VI – partie 4

par Oleg Mâcon 3è émission du 11/09/1389 Poids théorique : 3,990 g. Taille : 61 1/3 au marc Titre en millième : 1000°/oo Titre ancien : 24 kar.° Pied : 27 Valeur : 22 s. 6 dt. Point plein d’atelier 12/13° avers et revers, quintefeuille centrale au revers, dernière ponctuation par deux points superposés à l’avers et point dans la couronne en canton 4 au revers, 10 exemplaires retrouvés. +kAR0LVSxDeIxGR•ACIAxFRAnC0RVm:ReX +XPC*VIHCIT*XPC•*ReGnAT*XPC*IHPeRAT coll. J.-C. D. (M2 – 3g97)1 variété de légende de revers avec « N » romaine dans « ReGNAT » +XPC*VIHCIT*XPC•*ReGNAT*XPC*IHPeRAT coll. J.-C. D. (M3 – 3g97)1 revers ReGNAT et variété … Lire l'Article Entier »

Classé dans : Atelier monetaire de Macon, Leçons de numismatique, Monnaies d'ailleurs, Monnaies de Macon, Questions - Reponses, Technique et metaux, Tresors et decouvertes

Les médailles d’Alexandre Morlon pour le Pavillon de l’Aluminium à l’exposition de Paris de 1937

Les médailles d’Alexandre Morlon pour le Pavillon de l’Aluminium à l’exposition de Paris de 1937

par Gilles Marchand L’exposition internationale Arts et Techniques se déroula à Paris entre le 25 mai et le 25 novembre 1937, à une époque politiquement troublée. Elle mettait à l’honneur à la fois l’art décoratif et la technique, associant ainsi le beau et l’utile. Construit pour la durée de l’exposition, le pavillon de l’Aluminium a été inauguré le 27 mai 1937. Il comportait une salle de réunion dans laquelle était projetés des films et d’une salle d’exposition … Lire l'Article Entier »

Classé dans : Alexandre Morlon, Médailles, Technique et metaux, Une monnaie une histoire

Ces guénars de 1385 frappés à Toulouse, que je pensais avoir été forgés à Mâcon, partie 5

Ces guénars de 1385 frappés à Toulouse, que je pensais avoir été forgés à Mâcon, partie 5

par Oleg Commentaires sur ces exemplaires : Forgés sur des flans plutôt réguliers avec des frappes vigoureuses qui leur permettent d’avoir gardé de beaux reliefs, malgré une usure plus marquée sur l’exemplaire frustre.  Il est très rare de pouvoir attribuer à un atelier précis et avec autant de certitude des guénars de la première émission de 1385, ce qui ajoute encore à l’intérêt pour ces très rares exemplaires. Exemplaires retrouvés : 5 au « T » initial et 4 à la croisette initiale, dont 3 de mon fond. Remarque : Les guénars … Lire l'Article Entier »

Classé dans : Atelier monetaire de Macon, Leçons de numismatique, Monnaies d'ailleurs, Questions - Reponses, Technique et metaux

De gueules à trois annelets d’argent …

De gueules à trois annelets d’argent …

par Gilles Marchand “De gueules à trois annelets d’argent”, c’est ainsi que l’on décrit le blason de la ville de Mâcon dans l’art héraldique ! Pour décrypter en français courant, on dirait plutôt “Trois anneaux blancs sur un fond rouge vif”. L’art héraldique date du moyen-âge et son vocabulaire rebute les non initiés, peut être encore plus que le vocabulaire de la numismatique ! Cet article n’a pas pour but de vous initier à cet art … Lire l'Article Entier »

Classé dans : Histoire locale, Leçons de numismatique, Médailles, Technique et metaux

Les émissions d’écus d’or frappées à Mâcon et Chalon-sur-Saône sous Charles VI – partie 3

Les émissions d’écus d’or frappées à Mâcon et Chalon-sur-Saône sous Charles VI – partie 3

par Oleg Mâcon 2è émission du 28/02/1388 Poids théorique : 3,990 g. Taille : 61 1/3 au marc Titre en millième : 1000°/oo Titre ancien : 24 kar.° Pied : 25 Valeur : 22 s. 6 dt. sans marque d’atelier et quintefeuille centrale au revers, dernière ponctuation par deux points superposés à … Lire l'Article Entier »

Classé dans : Atelier monetaire de Macon, Histoire locale, Leçons de numismatique, Monnaies d'ailleurs, Monnaies de Macon, Questions - Reponses, Technique et metaux, Tresors et decouvertes, Une monnaie une histoire

Ces guénars de 1385 frappés à Toulouse, que je pensais avoir été forgés à Mâcon, partie 4

Ces guénars de 1385 frappés à Toulouse, que je pensais avoir été forgés à Mâcon, partie 4

par oleg Autre exemplaire à la gravure frustre : Au nom de : Charles VI Atelier : Toulouse Date : entre mars 1385 et septembre 1389 Poids : 3g18 Diamètre : 25 mm au plus grand Axe des coins : quasiment 6 h Toulouse – 1385 – exemplaire au type 2bis variété – fond de l’auteur Avers : au type 2bis Légende de revers : +SIT:n0me:DnI:BeIIeDICTV Croisette initiale, ponctuation par 2 annelets pointés superposés, légendé variée au revers avec la « N de « BeNeDICTV » composée de deux « I » non liées Justification de l’attribution de cet exemplaire à Toulouse : Annoncé lors de sa mise en … Lire l'Article Entier »

Classé dans : Atelier monetaire de Macon, Leçons de numismatique, Monnaies d'ailleurs, Questions - Reponses, Technique et metaux

Identification d’un poinçon de maître … – La solution !

Identification d’un poinçon de maître … – La solution !

par Gilles Marchand Dans un article publié le 12 janvier, je soumettais à nos lecteurs l’identification d’un poinçon de maître qui marquait certaines médailles et plaquettes réalisées par Alexandre Morlon. Poinçon “J B” sur Plaquette Bronze Wesserling J’indiquais qu’au cours de sa carrière, Alexandre Morlon avait travaillé pour différents éditeurs et ateliers. Il avait notamment réalisé de nombreuses médailles et plaquettes frappées par la Monnaie de Paris, Clesse ou Adrien Chobillon. Dans un article intitulé “Les écuries d’artistes … Lire l'Article Entier »

Classé dans : Alexandre Morlon, Infos, Leçons de numismatique, Médailles, Questions - Reponses, Technique et metaux

Les émissions d’écus d’or frappées à Mâcon et Chalon-sur-Saône sous Charles VI – partie 2

Les émissions d’écus d’or frappées à Mâcon et Chalon-sur-Saône sous Charles VI – partie 2

par Oleg Mâcon Introduction : L’atelier monétaire comtal de Mâcon n’est du ressort royal que depuis le règne de Louis IX qui racheta l’officine en 1239 au dernier descendant des comtes de Mâcon. Jusqu’alors les comtes, à une exception près, ne battaient monnaies qu’au nom des rois, assurant ainsi au régent leur serment d’allégeance. Aussi à partir du second tiers du XIIIè siècle les employés seront et resteront du serment royal. Avant l’avènement des princes bourguignons de … Lire l'Article Entier »

Classé dans : Atelier monetaire de Macon, Histoire locale, Leçons de numismatique, Monnaies d'ailleurs, Questions - Reponses, Technique et metaux, Tresors et decouvertes, Une monnaie une histoire