Articles Commentaires

La Numismatique en Mâconnais » Alexandre Morlon, Médailles, Une monnaie une histoire » Alexandre Morlon et le tragique destin de la Marine française – Toulon 1942 (partie 1)

Alexandre Morlon et le tragique destin de la Marine française – Toulon 1942 (partie 1)

Par Gilles Marchand

A la fin de la première guerre mondiale, les français n’aspiraient qu’à la paix. Un vent de pacifisme soufflait et beaucoup espéraient que le conflit qui venait de se terminer était « la der des der ».

Pour éviter toute nouvelle guerre, la société des nations (SDN) est créée et des traités sont promulgués pour éviter toute prolifération d’armement. L’Allemagne est désarmée mais la France se préoccupe d’assurer sa présence dans son empire colonial au delà des mers. A cet effet, les années 1920 verront la mise en chantier de nouveaux navires de guerre, principalement des croiseurs lourds répondant cependant aux exigences du traité de Washington de 1922 qui en limitait le tonnage.

A chaque lancement, la monnaie de Paris éditait une médaille commémorant l’événement avec à l’avers, le personnage dont le nom avait été choisit pour baptiser le navire et, au revers, la représentation du croiseur.

Entre 1928 et 1937, Alexandre Morlon participa à la réalisation de sept de ces médailles. Pour être plus exact, pour cette série destinée à la marine nationale, il créa deux avers et quatre revers. En effet, le revers réalisé en 1928 par Alexandre Morlon pour le croiseur Duquesne fut utilisé les années suivantes pour trois autres croiseurs, seule la légende en exergue différant.

Croiseur Duquesne

Croiseur Duquesne

Pour la première médaille, la « Duquesne », l’avers reprend une médaille de Domard représentant Abraham Duquesne (1610 – 1688 ; lieutenant général des armées navales sous louis XIV). Le revers, d’une facture simple, montre dans sa partie supérieure, le croiseur en mer. Le grand espace laissé à l’exergue comporte la légende « Duquesne / croiseur de la marine nationale / française / lancé à Brest / le 17 décembre 1925 ».

Croiseur Duquesne Revers

Croiseur Duquesne Revers

CPA - Croiseur Duquesne

CPA – Croiseur Duquesne

Comme à son habitude, la représentation du croiseur par Alexandre Morlon est précise et détaillée. La comparaison avec une photographie du navire en témoigne.

A suivre …

.

   Envoyer l'article au format PDF à   

Publié par

Classé dans : Alexandre Morlon, Médailles, Une monnaie une histoire · Mots-Clés: , , , , , ,

Laisser un commentaire

*

onze + 3 =