Articles Commentaires

La Numismatique en Mâconnais » Documents d'archives, Histoire locale, Monnaies de Macon, Une monnaie une histoire » Les méreaux de Mâcon (partie 1)

Les méreaux de Mâcon (partie 1)

Extrait du livre “Monnaies de Mâcon” écrit par M Charles Robert – Paris 1860

J’ai à faire connaître des méreaux de plomb, sur deux desquels on retrouve le type des dernières monnaies de Mâcon.

M J. Rouyer, dans un intéressant article sur l’étude des méreaux ecclésiastiques, constate qu’on n’en a pas encore retrouvé d’antérieurs à 1401. Ce n’est, en effet, qu’au XVe siècle que se généralisa l’usage de ces valeurs représentatives, qui tenaient lieu de monnaies, dans l’intérieur du cloître et quelquefois au dehors. L’auteur pense cependant qu’il a existé, longtemps avant cette époque, des méreaux à l’usage des chapitres et des collégiales ; il s’appuie, tout en admettant qu’elles peuvent être exagérées, sur les prétentions des chanoines de Saint-Vincent à Mâcon, qui déclaraient en 1557, qu’ils avaient depuis trois ou quatre siècle, le droit de fabriquer et distribuer des marques de plomb, valant 1, 2 et 6 deniers tournois.

Voici le texte où M Rouyer a puisé ce curieux renseignement : (ndlr :la grammaire et l’orthographe du texte d’origine sont respectées)

Plan de Mâcon vers 1580 - Anonyme

Plan de Mâcon vers 1580 – Anonyme

“Les commissaires de la Cour des monnayes estant deputez dans les provinces du royaume ont esté de tout temps en droit de décrier toute sorte de monnoyes estrangeres et autres pieces quelquonques, s’il ne leur estoit donné cours par ordonnance du roy ; les sieurs Aymery et de Riberolles, conseillers généraux de la dite Cour des monnoyes et par elle deputez, passans par la ville de Mascon au mois d’aoust de l’années 1557, y corrigèrent l’abus qui s’y était glissé depuis longtemps, et défendirent à toutes personnes, sur peine d’estre punis comme expositeurs et faux monnayeurs, le cours et l’exposition de certaine quantité de marques de plomb, vulgairement appelées pièces ou jettons de plomb, que le doyen, chanoines et chapitre de l’église cathédrale de la ville faisoient distribuer par leur Benestier, pour le payement des choristes et autres prestres servans en la dite église : lesquelles pièces avoient abusivement cours non seulement parmy lesdits prestres et choristes de ladite église, mais encore par toute le dite ville de Mascon, les unes pour six deniers, les autres pour double et deniers tournois. Duquel droit de faire et de distribuer les dites marques, les dits doyen, chanoines et chapitre soustenoient estre en droit et possession depuis plus de trois à quatre cens ans. Lequel abus fut corrigé par l’ordonnance desdits commissaires, nonobstant les lettres en opposition envers icelle impétrées par lesdits doyen, chanoines et chapitre, de laquelle ils furent déboutez, ainsi que j’ay veu par la copie desdites lettres signifiées à maistre Louis Hennequin, procureur général de la dite cour.”

La suite la semaine prochaine …

   Envoyer l'article au format PDF à   

Publié par

Classé dans : Documents d'archives, Histoire locale, Monnaies de Macon, Une monnaie une histoire · Mots-Clés: , , , , ,

Une Réponse pour "Les méreaux de Mâcon (partie 1)"

  1. […] du livre sur les monnaies de Mâcon rédigé par  M Charles Robert et publié en 1860. (voir http://www.numismatique-en-maconnais.fr/2012/12/les-mereaux-de-macon-partie-1/ et […]

Laisser un commentaire

*

14 − onze =