Articles Commentaires

La Numismatique en Mâconnais » Alexandre Morlon, Documents d'archives, Histoire locale, Tresors et decouvertes » Vendanges et numismatique (Partie 1/2)

Vendanges et numismatique (Partie 1/2)

Par gilles Marchand

Avec septembre revient le temps des vendanges.

Les Vendangeurs

Les Vendangeurs

A Mâcon, entre Bourgogne et Beaujolais, se trouve un monument qui symbolise cette période importante dans le monde viticole : il s’agit du groupe des vendangeurs installé depuis 1923 sur la place de la barre.

C’est au cours de l’année 1911 que le sculpteur et médailleur mâconnais Alexandre Morlon en commence les études et les esquisses.

Le modèle n’est achevé que pour le Salon des artistes français de mai 1913 où il est présenté.

L’achat du modèle puis la commande du monument en bronze sont permis grâce aux interventions de Georges Lecomte et de Julien Simyan, conseiller général de Cluny, député de Saône et Loire et rapporteur du budget des Beaux-Arts. Malheureusement, la Grande Guerre interrompt les commandes des travaux d’art et Alexandre Morlon est mobilisé.

Il faudra attendre 1923 pour que le monument soit enfin exécuté en bronze. La fonte en sera confié à Eugène Rudier bien que le nom du fondeur indiqué à la base du monument soit Alexis Rudier. En effet cette fonderie qui travaillait pour les grands sculpteurs de l’époque comme Auguste Rodin, Antoine Bourdelle ou Aristide Maillol avait conservé la signature d’Alexis Rudier décédé en 1897.

Une ébauche de ce monument, réalisée de la main d’Alexandre Morlon, existe encore !

Prototype du monument des vendangeurs (Photo E. Brunet)

Prototype du monument des vendangeurs (Photo E. Brunet)

Ce prototype de dimensions réduites vient d’être retrouvé dans des archives ayant appartenues à Alexandre Morlon.

Seul un vendangeur (celui en contrebas sur le monument final) est présent. De plus, telle la Vénus de Milo, notre vigneron n’a pas de bras. Il ne les a cependant pas perdus car le bras droit a été conservé. Lorsqu’on le rattache au corps, ce bras, contrairement au monument réalisé, est dirigé vers le sol au lieu de tenir le support de la benne.

La numismatique mène à toute les découvertes puisque c’est en cherchant à répertorier les médailles réalisées par Alexandre Morlon que j’ai pu faire la connaissance de cette pièce unique digne d’appartenir à un musée.

A suivre …

 

   Envoyer l'article au format PDF à   

Publié par

Classé dans : Alexandre Morlon, Documents d'archives, Histoire locale, Tresors et decouvertes · Mots-Clés: , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

*

17 + quatorze =