Articles Commentaires

La Numismatique en Mâconnais » Lamartine, Leçons de numismatique, Médailles, Technique et metaux, Une monnaie une histoire » Le poids de l’Histoire (une médaille d’Alphonse de Lamartine en fonte !)

Le poids de l’Histoire (une médaille d’Alphonse de Lamartine en fonte !)

par gilles Marchand

Dans différents articles publiés sur ce site, j’ai eu l’occasion de vous présenter sous de multiples facettes les médailles et jetons à l’effigie d’Alphonse de Lamartine (politique, historique, poétique, …).
La numismatique relative à cet homme de lettres et politicien ouvre aux collectionneurs un nombre infini de possibilités. (voir à ce sujet notre rubrique Lamartine : https://www.numismatique-en-maconnais.fr/category/lamartine/)

Cette médaille en fonte industrielle illustre parfaitement l’extrême variété que peut avoir une collection consacrée à cet illustre mâconnais :

D’un diamètre de 118 millimètres, elle a été réalisée en fonte et ne pèse pas moins de 834 grammes !

Le buste de Lamartine est identique à celui d’une médaille en bois durci datant de la fin du XIXème siècle (https://www.numismatique-en-maconnais.fr/2021/10/la-medaille-de-lamartine-en-bois-durci/) qui avait déjà été utilisé pour des cartes postales (https://www.numismatique-en-maconnais.fr/2020/11/cartophilie-poesie-et-numismatique/). La popularité rencontrée par les émissions des médailles en bois durci n’est donc pas étrangère à la reprise de cette gravure pour cet exemplaire en fonte.

Toutefois, la représentation de notre poète mâconnais n’est probablement qu’un simple moyen d’illustrer les possibilités offertes par la fonte GS et la qualité des réalisations de la fonderie Guilliet à Auxerre, ce qui ferait de cette lourde médaille, pouvant aisément servir de presse papier, un objet publicitaire ! La légende au revers conforte ce propos avec le slogan “Pensez Fonte GS – Guilliet Auxerre France”.

Pour comprendre cet objet particulier, il faut savoir que la fonte “ordinaire” est un alliage de fer et de carbone et que pour obtenir la fonte GS (fonte à Graphite Sphéroïdal), on ajoute à cet alliage d’autres métaux (dont, entre autres, du magnésium). Cela confère à l’alliage obtenu des propriétés particulières. Ainsi, parmi toutes, la fonte GS est plus facile couler et permet d’obtenir des formes complexes.

La réalisation de cette médaille en fonte GS, issue du moulage d’une célèbre médaille en bois durci, a donc pour principal but de mettre en avant cette propriété particulière.

Pour être complet, il faut préciser que l’entreprise Guilliet à l’origine de cette médaille a été créée en 1847 par François Guilliet. En 1918, elle employait plus de 2500 personnes et était un des plus importants employeurs d’Auxerre. L’empire industriel Gilliet disparaitra à la fin des années 1970.

La numismatique n’est pas seulement collectionner des monnaies. A chacun de découvrir ce que racontent monnaies et médailles …

   Envoyer l'article au format PDF à   

Publié par

Classé dans : Lamartine, Leçons de numismatique, Médailles, Technique et metaux, Une monnaie une histoire · Mots-Clés: , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

*

huit − 3 =