Articles Commentaires

La Numismatique en Mâconnais » Leçons de numismatique, Technique et metaux » Le vocabulaire employé en numismatique

Le vocabulaire employé en numismatique

Cet article, préparé par Jean Bernard Michel, a pour but d’aider les débutants à connaitre les principaux termes employés en numismatique. Voici donc un petit lexique à l’usage de tous …

Nom : nom de la monnaie avec ses caractéristiques (valeur, métal, lieu et période).
Type : variante iconographique d’une monnaie (ex : denier de Philippe Ier du 1er type avec le « S » seul et du 2e type au « •S• » avec deux globules (points) de part et d’autre du « S »).
Avers : coté d’une monnaie représentant la puissance émettrice (ex : nom ou portrait d’un souverain). On peut aussi le nommer face ou droit.
Revers : autre coté de la monnaie (inscription de la valeur, surtout à partir de la Révolution), appelé pile.

Caractéristiques techniques complémentaires :

Axe : Position du revers par rapport à l’avers, il indique l’orientation des coins au moment de la frappe. Cette position est exprimée en équivalent sur un cadran horaire. Une frappe à 6 heures est appelée “frappe monnaie” et à 12 heures “frappe médaille”.
Le différent : signe indiquant l’atelier (ex : une lettre, un symbole ou un point placé entre deux lettres de la légende).
Le titre : proportion de métal précieux dans une monnaie.
Intérêt historique : la monnaie associée au contexte historique livre des informations multiples et parfois contradictoires (affirmation d’un pouvoir, base d’échanges économiques, influence de courants artistiques…).
Références : Auteur et numérotation simplifiée d’un ouvrage fondamental en numismatique.

Exemple avec une monnaie connue :  la pièce de 2 € française courante de 2000

Nom : Pièce de 2 euros = dénomination générale.
Type : Pièce «courante» d’un pays de la zone euro = catégorie plus spécifique.
Avers (ou droit) : Côté de la puissance émettrice (France). Le listel (pourtour en relief) protège la face.

2 euro 2000 (Avers)

2 euro 2000 (Avers)

Image : hexagone = symbole géographique de la France, arbre = symbole de force, 12 étoiles = Union Européenne.
Progression : lecture iconique (sans interprétation) –> lecture iconographique (décryptage du symbole).
Légende : RF = sigle de la République française (Vème République (1958 – Auj.)) – LIBERTE EGALITE FRATERNITE = devise de la République.
Millésime : date indiquée : 2000 (décalage possible avec l’année civile).
Nom du graveur : J.JIMENEZ (4h, SE de l’hexagone) = Joaquim JIMENEZ.
Différents Monétaires : Dessins de petite dimension correspondant à l’atelier de fabrication et au Graveur général (GG.,charge créée en 1547). Torche (avers, 11h30) = Atelier de Pessac (dépendant de la Monnaie de Paris). Abeille (avers, 12h30) = Graveur général Pierre RODIER (en 1999 et 2000, 26ème à ce poste).

Revers : Autre côté de la pièce, avec la valeur.

2 euro 2000 (Revers)

2 euro 2000 (Revers)

Image : carte de l’Europe (= pays de l’euro).
Légende : 2 EURO (invariable) – 12 étoiles (= symbole de l’Union Européenne).
Graveur : 2 L superposés à 4 h (Luc LUYCX, graveur belge).

Autres caractéristiques :

Tranche : Pourtour circulaire de la pièce. Cannelures fines, épaisseur 2,2mm, alternance de 2 inversés et de deux étoiles. Cette disposition se retrouve sur les pièces de 2 € françaises.
Orientation des coins : Position du revers par rapport à l’avers : 12 h = «frappe médaille» (6 h pour le franc autrefois : «frappe monnaie»).
Métal : Couronne en cupro-nickel (75%/25%) de couleur blanche, cœur en 3 couches de laiton de nickel, nickel, laiton de nickel (Cu75%,Zn20%,Ni5%) de couleur jaune
Module : (Ø=diamètre) 25,75mm.
Poids : 8,5 g.
Tirage : (quantité émise) en 2000 =171 millions.
Intérêt historique : Face nationale et européenne. Pièce frappée avant la circulation effective (2002).

   Envoyer l'article au format PDF à   

Publié par

Classé dans : Leçons de numismatique, Technique et metaux

Laisser un commentaire

*

deux × deux =