Articles Commentaires

La Numismatique en Mâconnais » Alexandre Morlon, Histoire locale » Pierre Alexandre Morlon, un graveur mâconnais.

Pierre Alexandre Morlon, un graveur mâconnais.

Par Gilles MARCHAND

50 Centimes 1947

50 Centimes 1947

Quel est le point commun entre cette pièce de 50 centimes et Mâcon ?

En indice, je pourrais vous citer, entre autres, le monument des vendangeurs situé place de la Barre et le monument aux morts du square de la Paix.

Les Vendangeurs

Les Vendangeurs

Monument aux morts de Mâcon

Monument aux morts de Mâcon

…Et bien ce point commun s’appelle Pierre Alexandre MORLON.

Ce graveur, né le 4 juin 1878 et connu principalement pour les monnaies de 50 centimes, 1 franc et 2 francs (appelées communément “Morlon” par les numismates) est originaire de Mâcon !

C’est en faisant les recherches sur les coupures émises par la Chambre de commerce de mâcon que j’ai découvert que ce graveur était un enfant du pays. En effet, lors d’une de mes visites à la Chambre de commerce, on me fit visiter la salle d’honneur où se trouve un bas relief dénommé “le pressoir” dont l’auteur était un sculpteur mâconnais, M MORLON.

De retour chez moi, je découvris alors que l’auteur du pressoir était aussi celui de monnaies qui ont été utilisées sous 5 régimes politiques différents (de la IIIème à la Vème République en passant par l’État français et le Gouvernement provisoire) de 1931 à 2002, date du retrait des pièces de un et deux francs en aluminium.

Je découvris aussi qu’il fut un médailleur de renom.

Des souvenirs d’enfance me revenaient à l’esprit et je me rappelais ces pièces légères de 1 et 2 “anciens francs” en aluminium ternies par le temps que je trouvais dans le porte monnaie de mes parents parmi les nouveaux francs brillants et que les commerçants acceptaient comme appoint aux centimes.

Depuis cette découverte, j’ai réuni bien des informations sur ce graveur et ses productions que je partagerais avec vous au travers d’articles.

A bientôt.

   Envoyer l'article au format PDF à   

Publié par

Classé dans : Alexandre Morlon, Histoire locale · Mots-Clés: , , , , , , ,

Laisser un commentaire

*

15 − quinze =