Articles Commentaires

La Numismatique en Mâconnais » Divers, Histoire locale, Leçons de numismatique » Approche des différents monnayages bourguignons – partie 1

Approche des différents monnayages bourguignons – partie 1

Intervention d’Oleg à la réunion du club du 12 mars 2012

 

Introduction

 

S’il est un monnayage qui me tient à cœur, vous l’aurez deviné, c’est celui de notre région, parce que j’y suis né, j’y habite, mais aussi parce que la numismatique produite ici depuis la période celtique est très riche, tant par les types, que par les émetteurs et les ateliers.

Je vous propose donc de survoler l’histoire et la région par monnaies et billets interposés ; je dis bien survoler, car il serait impossible d’établir quelque chose de complet sans produire un ouvrage de plusieurs milliers de pages indigestes, listant ce qui a été émis dans la bourgogne d’hier et d’aujourd’hui, et qui serait déjà obsolète à la parution du moindre objet numismatique à ce jour inédit.

 

L’antiquité en Bourgogne

 

Période celte : Les Éduens frappent à Bibracte (oppidum du Mont Beuvray près d’Autun) un monnayage imité des monnaies grecques (quinaires, quart de statères, statères…), mais des ateliers sont également connus à Beaune, Chenove et d’autres ont dus exister, puisqu’un coin monétaire à été retrouvé à Saint Romain des Iles. Mais faute d’écrits il est aujourd’hui encore impossible d’établir une liste exhaustive des ateliers de frappe celtes en bourgogne.

 

 quinaire éduen (Ag – 14mm)  IIème-Ier siècles avant J.C.

trouvé dans les environs de Mâcon – coll. Lapostat

 

 Période gallo-romaine : un atelier itinérant, auxiliaire de celui de Lyon, qui suivait le mouvement des légions, frappait quelques semaines, peut-être quelques mois par an des petites monnaies de bronze à Autun, pour faire face au manque de divisionnaires dans les territoires intérieurs de l’empire fraichement conquis.

 

Autun – quadrans ou semis (Br – 19mm) 15-10 avant J.C.

imitation celtilisée du type de Lyon – coll. J.-P. Terrien

 

Période barbare : à partir du IIIème siècle, l’anarchie militaire au sein de l’empire romain, incapable de contenir les invasions germaniques aux velléités coloniales, conduira à la mise en place de la tétrarchie. Les premières colonies malgré tout installées, frapperont de petits bronzes piètrement imités des antoniniens romains contemporains. Mais faute de traces écrites, il est difficile de connaître les lieux de frappe de ce monnayage.

 

 2 antoniniens de Victorin (269-271)

à gauche gravure romaine, à droite gravure barbare – coll. Oleg

 

à suivre …,

 

Sources :

collections  Oleg, et Lapostat (vendeur E-bay)

et, à voir absolument, le site sur les as de Nîmes de Jean-Pierre TERRIEN :

http://www.in-medias.fr/sitecroco/index.html

www.pdf24.org    Envoyer l'article au format PDF à   

Publié par

Classé dans : Divers, Histoire locale, Leçons de numismatique · Mots-Clés: , , , ,

2 Réponses pour "Approche des différents monnayages bourguignons – partie 1"

  1. Oleg dit :

    Bonsoir,

    et merci pour votre proposition,

    si vous pouvez nous fournir des clichés recto/verso de bonne résolution de vos monnaies, avec leurs caractéristiques poids/taille/métal/lieu de trouvaille,

    nous les placerons avec plaisir au sein de notre « Musée Virtuel » dans la période antique,

    merci de nous préciser aussi si l’on doit garder votre pseudo pour l’attribution ou si vous désirez que votre patronyme apparaisse en toutes lettres.

    encore merci pour votre sympathique contribution,

    cordialement,

    Olivier Legey ( Oleg )

  2. Lapostat dit :

    Le quinaire Eduen reproduit dans cet article,a été trouvé sur la commune de Feuillens 01
    Trouvé aussi sur la commune d’Ozan 01 un statère globulaire en bronze de +/- 11 millimètres de diamètre cerclé de pointillés sur les deux faces.
    Ces monnaies sont tenues à votre disposition,si vous souhaitez les observer.

Laisser un commentaire

*

2 × 2 =