Articles Commentaires

La Numismatique en Mâconnais » Atelier monetaire de Macon, Histoire locale, Leçons de numismatique, Monnaies de Macon » Approche typologique et chronologique des émissions de gros dits «florettes» au nom de Charles VI produites à Mâcon entre 1417 et 1421 – partie 2

Approche typologique et chronologique des émissions de gros dits «florettes» au nom de Charles VI produites à Mâcon entre 1417 et 1421 – partie 2

par Oleg et Dominique Lemaire

 

2 / – Caractéristiques graphiques communes à toutes les florettes produites à Mâcon :

Dans les légendes d’avers et de revers, les lettres « A » sont toujours non barrées, les lettres « n » et « m » sont toujours onciales, les lettres « O » sont toujours rondes, la « X » de REX est toujours contournée. L’annelet secret d’atelier est 12ème, soit sous la « C » de FRAnCORV à l’avers et sous la première « e » de BeneDICTV, qui est aussi la 2ème « e » de la légende de revers, détail qui aura son importance dans le classement ci-après.

 

3 / – Caractéristiques variables rencontrées sur les florettes de Mâcon :

Sur les florettes de Mâcon, on rencontre trois types de couronnes d’avers avec des ornements différents pour le chef du faîtage qui peut-être orné de feuilles d’ache ou de fleurs de lis toujours alternées d’annelets, et pour l’habillage intérieur on peut trouver soit un feston qui reprend la forme de vagues du faîtage de la couronne, soit un treillis (appelé aussi guillochage, qui est un quadrillage fin). Sur le même principe il existe également deux types de couronnelles de revers, deux types de terminaisons des bras de la croix de revers, dont le cantonnement peut varier lui aussi.

Quant aux légendes, elles aussi ont des particularités propres dont certaines sont endémiques de l’atelier de Mâcon, comme des ponctuations particulières par demi-lis gauche sur de très rares exemplaires, ou l’absence systématique de lettres «0» longues.

Ces caractéristiques sont importantes puisque, selon Dominique Lemaire, elles sont liées aux dates des émissions mais elles sont aussi la marque spécifique de l’autorité émettrice, nous les avons rassemblées dans les deux tableaux suivants :

tableau_caractéristiques_florettes_2_reduce

tableau_caractéristiques_florettes_reduce

sources :

1 / –  « Recueil de documents relatifs à l’histoire des monnaies frappées par les rois de France », tome II, F. de Saulcy , Caen 1888.

2 / – « La monnaie royale depuis la réforme de Charles V jusqu’à la restauration monétaire par Charles VII », 1ére partie, A. Dieudonné, Bibliothèque de l’école des chartes. 1911, tome 72. pp. 473-499.

3 / – « Le Monnayage des Ducs de Bourgogne », Françoise Dumas-Dubourg 1988.

autres : Poinsignon Numismatique, Vente aux enchères de la Collection Jean-Claude Bourgeois, à Besançon le 26 Mai 2012.

Collections privées : J.-C. D., Claude Frugier, Laurent Grasteau, Dominique Lemaire, Oleg et Gérard Siwarski.

Pensez à visiter le forum de l’ACNRF : http://acnrf.forumperso.com/

   Envoyer l'article au format PDF à   

Publié par

Classé dans : Atelier monetaire de Macon, Histoire locale, Leçons de numismatique, Monnaies de Macon · Mots-Clés: , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

*

quinze + 3 =