Articles Commentaires

La Numismatique en Mâconnais » Divers, Histoire locale, Leçons de numismatique » Approche des différents monnayages bourguignons – partie 6

Approche des différents monnayages bourguignons – partie 6

Intervention d’Oleg à la réunion du club le 12 mars 2012

 

La royauté en Bourgogne

période royale et début de la Révolution Française : Elle commence avec l’avènement de Louis XIII en 1610 et se termine avec la fin de la monarchie constitutionnelle et la décapitation de Louis XVI en janvier 1793. C’est pendant cette période que la Bourgogne perd son autonomie politique et passe directement et définitivement sous l’autorité royale.

Lassé du trop complexe système monétaire en place, Louis XIII va le réformer en imposant un cahier des charges fixant les titres, poids, et titulatures de chaque divisionnaire ayant droit de circuler au sein du royaume, après avoir annexé certaines provinces et, obliger nombre de ses vassaux à fermer leurs propres ateliers monétaires en surnombre ou qui faisaient doublon avec les ateliers royaux. Ainsi seules les villes de Dijon et Troyes (aujourd’hui en Champagne) poursuivront leur activité dans la Bourgogne de l’époque.

 dijon_1692_4sols_louisXIV_Hugon-numismatique

Dijon – lettre d’atelier « P » au revers – 1692 – 4 sols de Louis XIV – cliché Hugon Numismatique

 troyes_1638_2deniers_louisXIII_cgb-bry-254084

Troyes – marque d’atelier : rose (ou quintefeuille) sous le portrait – 1368 – double denier tournois de Louis XIII – cliché cgb-bry-254084

 dijon_1793_2sols_louisXVI_cgb-bry-249987

Dijon marque d’atelier « .¨D. » sous le portrait – 1793 – 2 sols de Louis XVI, une des dernières divisionnaires royales frappée dans la capitale bourguignonne – cliché cgb-bry-249987

à suivre …,

 

Sources :

http://www.hugon-numismatique.fr/

http://www.numishop.eu/boutique-mo_roy-francaises_royales.html

   Envoyer l'article au format PDF à   

Publié par

Classé dans : Divers, Histoire locale, Leçons de numismatique · Mots-Clés: , , , , , , , , ,

Une Réponse pour "Approche des différents monnayages bourguignons – partie 6"

  1. Sylvain dit :

    Bonsoir,

    Merci pour cet article bref mais précis ainsi que pour la qualité des clichés que vous nous proposez là.

    Pour en revenir au propos de l’article, il est vrai qu’un peu d’ordre au niveau des ateliers de frappe des monnaies ne pouvait pas “faire de mal” en cette période étant donné le grand nombre de monnaies différentes fabriquées sur le territoire.

    C’est bien dommage pour les numismates d’aujourd’hui mais cela fut surement (beaucoup) plus simple pour les échanges à cette époque! 🙂

    Cordialement

Laisser un commentaire

*

12 − 5 =