Articles Commentaires

La Numismatique en Mâconnais » Histoire locale, Monnaies de Tournus, Questions - Reponses, Tresors et decouvertes » Découverte d’une inédite de Tournus ; « un coup d’obole ». partie 3

Découverte d’une inédite de Tournus ; « un coup d’obole ». partie 3

Par Oleg

Comparaison de cette nouvelle obole avec les types mâconnais :

mâcon_954-986_lothaire_denier_anc-coll-JCD

Mâcon – denier au nom de Lothaire (954-986)

ogn 3739 – vae Coll. Amateur Bourguignon 2011 lot 90

tournus_954-986_obole_lothaire_coll-jcd

obole inédite de Tournus au nom de Lothaire (954-986)

coll. J.-C. D. – billon – 17mm – 0g60

 mâcon_1060-1108_philippeI_denier-S_poinsignon-vae-bourgeois-583

Mâcon – denier au nom de Philippe Ier (1060-1108)

Poinsignon Numismatique – vae Collection Bourgeois lot 583

Les questions que pose cette découverte :

La légende avec le nom latin « primitif » TREHORCNIVM et les similitudes avec le revers du denier de Lothaire frappé à Mâcon, laissent à penser que ces deux monnaies sont certainement contemporaines l’une de l’autre.

Malgré cela, on peut s’interroger de l’apparition précoce de la croix mâconnaise dans sa version définitive à l’avers d’une obole de Tournus. De là à penser, que la croix bouclée date du début de règne de Lothaire et la seconde de la fin, il n’y a qu’un pas, conclusion que partage avec moi J.-C. D., que je remercie ici pour nos conversations toujours aussi riches en informations. C’est cette possible chronologie de types, qui seule peut expliquer la reprise de la croix mâconnaise sur les monnaies de Mâcon au nom du roi Philippe Ier, 75 ans plus tard.

Ainsi les monnaies de ce dernier ne seraient-elles que des imitations des monnaies de Lothaire frappées à Tournus ?

Si ce n’est pas cela, est-il possible que nous ayons à faire à une frappe d’« hommage » légèrement postérieure au règne ?

Dans tous les cas, est-il toujours judicieux de nommer cette croix d’avers la croix mâconnaise alors qu’elle apparait d’abord sur des monnaies tournusiennes ?

Existe-t-il des monnaies de Mâcon de la fin du règne de Lothaire et présentant la croix mâconnaise dans sa version ultime ?

Il n’est frappé d’oboles qu’en cas de production de deniers, ceux-ci seront-ils retrouvés un jour ?

 

@ bientôt, peut-être avec des réponses…

 

Sources :

Collection J.-C. D.

« Monnaies Féodales de France » de Faustin Poey-d’Avant, tome III pages 181-182 et planche CXXIX

boutique Delcampe.net de Collnumis : http://www.delcampe.net/boutique/collnumis

Poinsignon Numismatique, vae du 26 Mai 2012 : Collection BOURGEOIS :

http://www.poinsignon-numismatique.com/PDF/VE_Bourgeois_page_1_61.pdf

http://www.poinsignon-numismatique.com/PDF/VE_Bourgeois_page_62_123.pdf

   Envoyer l'article au format PDF à   

Publié par

Classé dans : Histoire locale, Monnaies de Tournus, Questions - Reponses, Tresors et decouvertes · Mots-Clés: , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

*

5 + treize =