Articles Commentaires

La Numismatique en Mâconnais » Alexandre Morlon, Commemoration Grande Guerre, Tresors et decouvertes » Découverte d’un Trésor Numismatique

Découverte d’un Trésor Numismatique

par Gilles MARCHAND

Lorsque l’on parle d’un trésor numismatique, on pense généralement à la découverte de pièces anciennes en or ou en argent enfouies dans le sol ou dissimulées dans une cachette secrète à l’intérieur d’une vieille maison et retrouvées par hasard lors de travaux.

La découverte qui vient d’être faite n’est pas constituée de monnaies sonnantes et trébuchantes ni même de papier-monnaie mais elle est toute aussi importante pour la numismatique mâconnaise :  Il s’agit de 8 photos d’Alexandre Morlon prises à différentes époques de sa vie.

Ce scupteur et médailleur né à Mâcon était très discret et, bien qu’il a travaillé de très nombreuses années pour la monnaie de Paris, qu’il a exposé durant plus de 30 ans aux différents salons des artistes français dont il a été aussi membre du jury, seules trois photographies était connues à ce jour.

L’une d’elle, insérée ci-contre,  figurait à la première page de l’édition du “Petit Journal” du 17 mars 1923 qui relatait les résultats du concours pour le choix de la gravure de la médaille Interalliée dite “Médaille de la Victoire” . Une autre, illustrait sa biographie dans l’ouvrage de Nicolas Maier sur  “L’art de la médaille en France 1870 – 1940 ” .

Les photographies inédites découvertes par E. Brunet composent donc bien un trésor numismatique. Vous pourrez les découvrir au fur et à mesure des publications sur notre site.

Alexandre Morlon au Mont Dore - 12 juillet 1925

Alexandre Morlon au Mont Dore – 12 juillet 1925

En primeur, la première photo présentée date de l’entre deux guerres.

Elle représente Alexandre Morlon et son épouse au Mont Dore et a été prise le 12 juillet 1925.

A cette époque, Alexandre Morlon venait de réaliser, en qualité de sculpteur, une dizaine de monuments au morts et avait été retenu pour les gravures de la médaille commémorative de la Grande Guerre et de la médaille Interalliée.

Avec beaucoup de pudeur et de compassion, ces différentes œuvres rendaient hommage aux victimes de la première guerre mondiale.

L’année suivante, il présentera de très nombreuses médailles au salon des artistes français dont certaines seront éditées par la monnaie de Paris.

Il était devenu un artiste reconnu et connaitra quelques années plus tard la consécration numismatique en réalisant les pièces de monnaies de 50 centimes, 1 franc et 2 francs. (voir article Les monnaies d’Alexandre Morlon)

Merci de nous contacter avant toute utilisation des photographies d’Alexandre Morlon présentées sur notre site.

 

   Envoyer l'article au format PDF à   

Publié par

Classé dans : Alexandre Morlon, Commemoration Grande Guerre, Tresors et decouvertes · Mots-Clés: , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

*

11 + onze =