Articles Commentaires

La Numismatique en Mâconnais » Histoire locale, Leçons de numismatique, Monnaies d'ailleurs, Monnaies de Cuisery, Questions - Reponses, Technique et metaux, Tresors et decouvertes, Une monnaie une histoire » Des gros dits «florettes» ducaux inédits frappés au nom de Charles VI à Chalon-sur-Saône en 1419 – partie 2

Des gros dits «florettes» ducaux inédits frappés au nom de Charles VI à Chalon-sur-Saône en 1419 – partie 2

par oleg

 

Une fois n’est pas coutume, les réponses existent, et après une relecture de l’ouvrage de Françoise Dumas-Dubourg, j’ai découvert des lignes très intéressantes:

p205 : « le 18 avril 1419, Jean-sans-Peur accordait aux maîtres de St Laurent et de Cuisery de s’installer à Chalon, d’y battre monnaie au nom du roi et leur abandonnait pertes et profits. » 

p208 (+ note 1 en bas de page) : Mme Dumas confirme que l’atelier de Cuisery a chômé du 11 février au 4 août 1419.

Le 31 mai 1419, le Duc fit ainsi rouvrir l’atelier chalonnais qu’il confia au « Maître de la Monnaie de Saint Laurent-lès-Chalon, Huguenin Gaudrey, qui y monnaya une partie de ce qu’il s’était engagé à faire par le bail de Saint Laurent-lès-Chalon, et en outre 6000 marc d’œuvre de florettes »2.

Ce qui est confirmé par le tableau de synthèse listant les maîtres des différents ateliers : à Chalon: sont cités, dans des archives de 1419, comme maître d’atelier le 27 juin : Mathey Paisceau, et le 27 juillet : Huguenin Gaudrey

Ce sont donc les employés du Duc, des ateliers voisins de Cuisery et Saint Laurent-lès-Chalon qui ont tenu la permanence de l’officine de Chalon-sur-Saône, et ont produit les premières florettes chalonnaises qui arborent des caractéristiques graphiques endémiques aux gros frappés au nom de Jean-sans-Peur dans l’atelier de Cuisery et, de Saint Laurent-lès-Chalon quant aux caractères des légendes, au choix du cantonnement de la croix de revers et au choix de la marque d’atelier, annelet secret sous la deuxième lettre de la légende d’avers.

Nous adopterons, mais adapterons ici, le référencement de Dominique Lemaire, et nommerons ainsi ces émissions BOURG..CL pour « émission BOURGuignonne de style Cuisero-Laurentin »

Émissions non décrites au Dumas :

Mme Dumas dans son ouvrage page 227 écrit, je cite : « Les monnaies étaient frappées au coin du Roi et ne se distinguaient de celles de Dijon que par un différent : un point sous la première lettre du deuxième mot. Les textes ne fournissent aucune indication sur les monnaies frappées. ». Ainsi sans archive concernant le descriptif, ces monnaies n’ont jamais été publiées, ni attribuées à l’atelier de Chalon-sur-Saône, du fait de leurs particularités graphiques.

BOURG24CL (FDD non référencée) sur le pied 80° au titre de fin de 0,319 pour un poids théorique de 3g059

Ordonnance royale de Mars 1419, frappée à Chalon-sur-Saône entre le 31 mai et le 12 juillet 1419.

Descriptif : au type bourguignon « cuisero-laurentin » avec à l’avers et au revers des croisettes hospitalières initiales, ponctuation par trois points superposés, « 0 » plutôt longues et non pointées, particularité des gravures ducales ; la partie évidée des lettres « D », « m », « n », et « 0 », est de forme rectangulaire, les lettres « A » non barrées sont surmontées d’une « pointe », et les lettres « T » ont une base concave que je nomme la « T croissantée », cette dernière se retrouve sur la plupart des émissions ducales au sein du Royaume et dans le Duché.

A l’avers : la couronne porte en chef des feuilles d’ache alternées de trèfles, malheureusement la qualité des exemplaires retrouvés ne permet pas d’identifier le type d’habillage à l’intérieur de la couronne, qui devrait être un treillis, ni de confirmer la présence éventuelle d’un annelet entre les lis supérieurs. Au revers, dans ReX la « e » est onciale et la « X » chantournée, et la croix latine fleurdelisée est meublée en 1 et 4 de couronnelles.

+ kΛR0LVS : FRΛnC0RV : ReX  // + SIT : n0me : DnI : BeneDICTV

Non retrouvé.

BOURG24CL-fauté1 (FDD non référencée)

Descriptif : idem BOURG24L sauf légende d’avers fautive FRΛnC0RVn avec une « n » onciale  finale.

+ kΛR0LVS : FRΛnC0RVn : ReX  // + SIT : n0me : DnI : BeneDICTV

chalon-s-s_1419-06_charlesVI_florette-Bg24Lf1-2g87_jsp-pour_coll-lemaire1452F297-reduce

BOURG24CL-fauté1 Exemplaire 1452F297 de la collection Dominique Lemaire ( 2g87 )

 

st-laurent-les-chalon_1419-05_jsp_florette_fdd14-2-2-plXXIV

Gros de Saint Laurent-lès-Chalon d’avril 1419  au nom de Jean-sans-Peur, pendant de l’émission chalonnaise ci-dessus – Exemplaire 1313A (coll. Beneut) de la BNF, illustré dans le Dumas-Dubourg réf. 14-2-2 planche XII (3g41)2

 

BOURG24CL-fauté2 (FDD non référencée)

Descriptif : idem BOURG24CL-fauté1 sauf légende de revers fautive BeneDICTVn avec une « n » onciale finale.

+ kΛR0LVS : FRΛnC0RV : ReX  // + SIT : n0me : DnI : BeneDICTVn

Non retrouvé.

sources :

1 / –  « La monnaie royale depuis la réforme de Charles V jusqu’à la restauration monétaire par Charles VII », 1ére partie, A. Dieudonné, Bibliothèque de l’école des chartes. 1911, tome 72. pp. 473-499.

2 / – « Le Monnayage des Ducs de Bourgogne », Françoise Dumas-Dubourg 1988, pages 224 à 227 et planche XII

3 / – OGN Numismatique, Vente aux Enchères « Collection d’un Amateur Bourguignon », 2ème partie juin 2011.

Collections privées : Claude Frugier, Dominique Lemaire, et Gérard Siwarski.

Pensez à visiter le forum de l’ACNRF : http://acnrf.forumperso.com/

.

www.pdf24.org    Envoyer l'article au format PDF à   

Publié par

Classé dans : Histoire locale, Leçons de numismatique, Monnaies d'ailleurs, Monnaies de Cuisery, Questions - Reponses, Technique et metaux, Tresors et decouvertes, Une monnaie une histoire · Mots-Clés: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

*

un × 5 =