Articles Commentaires

La Numismatique en Mâconnais » Documents d'archives, Leçons de numismatique, Technique et metaux » Fabrication des Monnaies – Les débuts du balancier

Fabrication des Monnaies – Les débuts du balancier

Par Gilles Marchand

Toujours tiré du livre “Ce que racontent Monnaies et médailles” publié en 1922,  son auteur, Jean D. Benderly nous raconte ici les débuts de la frappe au balancier qui marqua une évolution technologique importante dans la fabrication des monnaies :

“Les premières machines à frapper la monnaie ont été inventées en Allemagne, au XVIe siècle. Henri II, ayant entendu parler de ces nouveaux procédés, y envoya une mission pour en étudier les résultats et négocia avec un orfèvre d’Augsbourg, à qui il acheta son secret.

LaminoirL’outillage rapporté d’Allemagne se composait de laminoirs, d’engins tireurs, de découpoirs, tenailles, presses ou balanciers pour la frappe.

C’était transformer radicalement la fabrication monétaire.

Le roi installa un nouvel hôtel des Monnaies, qui s’appela la Monnaie du Moulin et où l`on commença à frapper au balancier, sous l’habile direction d`Aubin Olivier.

Mais la corporation des monnayeurs s’en émut, et, en 1585, par l’entremise de la Cour des Monnaies, obtint de Henri III que le nouvel atelier ne fût plus autorisé à frapper que des jetons et des médailles, ce qui pendant un certain temps interrompit la frappe à la machine. Le monnayage au marteau ne fut définitivement supprimé qu’en 1645.”

Balancier

 

   Envoyer l'article au format PDF à   

Publié par

Classé dans : Documents d'archives, Leçons de numismatique, Technique et metaux · Mots-Clés: , , , , ,

Laisser un commentaire

*

14 − 2 =