Articles Commentaires

La Numismatique en Mâconnais » Alexandre Morlon, Médailles » Chambre d’Agriculture de Seine et Oise : Le deuxième visage de l’agriculture par Alexandre Morlon (1/2)

Chambre d’Agriculture de Seine et Oise : Le deuxième visage de l’agriculture par Alexandre Morlon (1/2)

par Gilles Marchand

Les deux visages de l'Agriculture

Les deux visages de l’Agriculture

Ces deux médailles, réalisées par Alexandre Morlon sont très semblables à première vue mais diffèrent par de nombreux détails. Si la date de production de la médaille “Concours Agricole”  (à gauche sur la photo) commercialisée par la Monnaie est connue (1937), la date de la réalisation de la variante réalisée pour la Chambre d’agriculture de Seine et Oise est, pour l’instant, inconnue.

Concours agricole (Variante Chambre Agriculture Seine et Oise)

Concours agricole (Variante Chambre Agriculture Seine et Oise)

Avers : Cet avers diffère par le fonds floral ainsi que par la représentation de l’Agriculture ou de Cérès, en buste de profil à gauche, qui, de plus,  tient des épis de blé dans sa main droite.

Revers : Le cadre supérieur rappelle l’esprit de la plaquette Labourage éditée par la Monnaie avec un paysan qui laboure son champ mais dans en sens inverse et avec une charrue tirée par deux chevaux au lieu de deux bœufs. La partie basse du revers reprend les médaillons mouton, coq et poule (avec cette fois le coq au second plan) et Taureau des plaquettes Aviculture et Élevage (voir extrait de catalogue de la Monnaie ci-dessous). Par ailleurs, les cadres situés de part et d’autre du cartouche pour la gravure sont ornés de motifs floraux et de fruits au lieu des lauriers

Cette plaquette a-t-elle succédé ou précédé les trois médailles éditées et commercialisées au catalogue de la Monnaie ?

La réponse doit se trouver dans les archives de cette administration. Cette version semble n’avoir été réalisée que pour la Chambre d’agriculture de Seine et Oise. En effet, les quelques rares exemplaires connus possèdent cette même légende et aucune plaquette n’a encore été retrouvée avec un champ vierge au revers. Il serait donc possible qu’il s’agisse d’une commande particulière de cette Chambre auprès de Monnaie et qu’une version modifiée ait été commandée à Alexandre Morlon avec trois déclinaisons différentes d’avers (cf. extrait du catalogue de la Monnaie ci-dessous).

Extrait du catalogue de la Monnaie de Paris (archives Monnaie de Paris)

 Il serait donc fort probable que cette plaquette précède celles du catalogue de la Monnaie.

A suivre dans un prochain article dans lequel je développerai les détails  permettant de justifier cette affirmation …

 

 

   Envoyer l'article au format PDF à   

Publié par

Classé dans : Alexandre Morlon, Médailles · Mots-Clés: , , , , ,

Laisser un commentaire

*

4 × deux =