Articles Commentaires

La Numismatique en Mâconnais » Histoire locale, Monnaies de Macon » Les Eduens (2ème partie)

Les Eduens (2ème partie)

On trouve aussi en Gaule des deniers en argent frappés sur le modèle des deniers romains. Bien que faits de la même matière, ceux-ci ne sont pas de simples imitations des modèles italiques.

Denier éduen type DIASULOS (Photo Benoît Mahuet, Musées de Mâcon)

Denier éduen type DIASULOS (Photo Benoît Mahuet, Musées de Mâcon)

Pour la pièce présentée ici, attribuée aux Éduens de Mâcon, le graveur s’est inspiré des monnaies romaines comportant des inscriptions en latin et a réécrit avec cet alphabet l’inscription : « DIA SV LOS ». Cette légende est un témoignage de la langue gauloise, ce qui explique que sa signification soit encore inconnue.

Potin éduen type SECISV au génie ailé (photo Benoît Mahuet, Musées de Mâcon)

Potin éduen type SECISV au génie ailé (photo Benoît Mahuet, Musées de Mâcon)

Enfin, le dernier type de monnaie celte est le potin de billon, un alliage de cuivre, d’étain et de plomb. Contrairement aux deux types de monnaie décrits précédemment, ces potins n’étaient pas frappés mais coulés dans des moules, ce qui permettait d’en produire en plus grande quantité. Ces monnaies, le plus souvent sans inscription, sont assez semblables les unes aux autres. Un grand nombre de ces potins a été découvert en territoire éduen, à Bibracte, au Mont-Beuvray.

PDF Download    Envoyer l'article au format PDF à   

Publié par

Classé dans : Histoire locale, Monnaies de Macon · Mots-Clés: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

*

7 − 1 =