Articles Commentaires

La Numismatique en Mâconnais » Alexandre Morlon, Commemoration Grande Guerre, Documents d'archives, Médailles » 11 Novembre 1918 – La Victoire vue par Alexandre Morlon

11 Novembre 1918 – La Victoire vue par Alexandre Morlon

Par Gilles MARCHAND

Bien qu’âgé de 36 ans au début des hostilités avec l’Allemagne en 1914, Alexandre Morlon est rappelé à l’activité le 24 novembre 1914 au service automobile du 13e régiment d’Artillerie. Il restera dans la « zone des armées » (zone des combats) de décembre 1914 à novembre 1917, passant, au gré des affectations, du 13e régiment d’Artillerie au 20ème escadron du train en juin 1916 puis au 19ème escadron du train le 28 novembre 1917. Il ne sera officiellement démobilisé que le 12 février 1919.

Ces années au front le marqueront profondément et affecteront son style. Ses médailles et ses monuments aux morts d’après-guerre resteront sobres et empreints de respect pour les combattants de ce meurtrier conflit.

Victoire Novembre 1918 - par Alexandre Morlon

Victoire Novembre 1918 – par Alexandre Morlon

Au lendemain de l’armistice, il va réaliser plusieurs médailles en l’honneur des combattants de la grande guerre. Outre la Médaille Interalliée dite Médaille de la Victoire et la Médaille commémorative française de la guerre qui était destinée à tous les mobilisés, aux membres de tous les services militaires, hommes et femmes et aux policiers et pompiers des villes bombardées, on lui doit aussi une autre médaille dénommée « Victoire ».

Celle-ci présente une femme souriante, coiffée d’un casque Adrian et tenant entre ses mains les lauriers de la victoire. Cette médaille qui figurait au catalogue de l’éditeur Henri Téterger porte le poinçon de la Monnaie de Paris. Elle a été frappée en deux modules différents : 28,5 et 68 mm.

Extrait Catalogue Téterger

Extrait Catalogue Téterger

Victory (MdP - Cuivre - 28,6 mm)

Victory (MdP – Cuivre – 28,6 mm)

Pour des raisons commerciales, Téterger proposait aussi une variante à destination du public américain avec la mention Victory.

Sur cette version, elle aussi réalisée par Alexandre Morlon, les étoiles du drapeaux américain décorent l’arrière plan et la victoire arbore une broche avec les initiales US et porte le casque anglais utilisé par les troupes des Etats Unis arrivées en 1917. A noter aussi le caractère plus pudique de la Victoire dont la robe couvre l’épaule (L’épaule est nue sur la version destinée au public français).

Les deux versions de cette médaille symbolisaient bien évidemment la victoire mais aussi la joie de la paix enfin retrouvée après quatre longues années de guerre.

PDF    Envoyer l'article au format PDF à   

Publié par

Classé dans : Alexandre Morlon, Commemoration Grande Guerre, Documents d'archives, Médailles · Mots-Clés: , , , , , ,

Laisser un commentaire

*

sept + 9 =