Articles Commentaires

La Numismatique en Mâconnais » Histoire locale, Infos, Leçons de numismatique, Monnaies d'ailleurs, Questions - Reponses, Technique et metaux, Tresors et decouvertes, Une monnaie une histoire » UN CADEAU EN OR POUR NOËL

UN CADEAU EN OR POUR NOËL

par Oleg et J.-C. D.

Introduction :

Dans son ouvrage de 1988  « Le monnayage des ducs de Bourgogne », Françoise Dumas-Dubourg avait référencé cette monnaie de la plus grande rareté, sans pour autant pouvoir fournir des clichés, faute d’exemplaire retrouvé à l’époque. Elle avait découvert son existence dans deux documents  du fond des Archives départementales de la Côte-d’Or à Dijon et des Archives nationales à Paris. Aujourd’hui nous allons compléter ce  manque.

 

Le duc de Bourgogne Philippe-le-Hardi imite le Roi de France Charles VI :

Vers 1390, le duc décida de ré-ouvrir l’atelier d’Auxonne en Bourgogne mais hors du Royaume de France. Très vite on y forgea des monnaies de billon imitées et alignées sur le système monétaires en circulation dans le royaume au nom de Charles VI, blancs à l’écu et petit blancs notamment, mais également des écus d’or. Imité n’est pas copié, et si la titulature et les armes gravées sur ces monnaies ne laissent planer aucun doute sur la souveraineté du duc en Bourgogne, ces écus affichent aussi des particularités iconographiques exceptionnelles symbolisant l’amour de Philippe pour son épouse Marguerite de Flandre, ce qui n’existe pas en royaume sur les monnaies au nom de Charles VI.

 

dijon_écu_charlesVI

Dijon – écu d’or au nom de charlesVI

L’écu d’or du duc de Bourgogne Philippe-le-Hardi :

Ces écus ont été frappé à 4000 exemplaires entre 1391 et 1393 à Auxonne, avec des coins gravés par Guillaume Martinel (ou Martinet) orfèvre dijonnais, 88 exemplaires furent mis en boite (1 pour 500 produits) à des fins de contrôle qualité par la Cour des comptes. D’or fin, leur poids théorique fut ordonné à 3g990. Françoise Dumas-dubourg decrit cet exemplaire sous la référence 13-1 de son ouvrage.
avers :   + PhILIPPVS x DVX x eT x COmeS x BVRGVnDIe
écu de Bourgogne nouveau orné d’une couronne de marguerites mi-écloses alternées de trèfles
revers : + XPC’ * VINCIT * XPC’ * ReGNAT * XPC’ * IMPeRAT
croix formée d’un losange curviligne, fleurdelisée et feuillue, cantonnée de quatre lis, avec une étoile à cinq branches en cœur, dans un quadrilobe cantonné de lettres « m » en 1 et 4 et « P » en 2 et 3.

 

auxonne_écu_philippe-le-hardi_coll-JCD

Auxonne – écu d’or au nom de philippe-le-hardi – coll-JCD (FDD13-1 – 3g952)

Quand l’amour passe avant la raison politique et la force de l’argent….

 

sources : 

BSFN octobre 2011 (66è année – N°8)

 

Joyeux Noël à tous

.

 

PDF24    Envoyer l'article au format PDF à   

Publié par

Classé dans : Histoire locale, Infos, Leçons de numismatique, Monnaies d'ailleurs, Questions - Reponses, Technique et metaux, Tresors et decouvertes, Une monnaie une histoire · Mots-Clés: , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

*

trois × quatre =