Articles Commentaires

La Numismatique en Mâconnais » Atelier monetaire de Macon, Divers, Histoire locale, Leçons de numismatique, Monnaies d'ailleurs, Monnaies de Macon, Questions - Reponses, Technique et metaux, Tresors et decouvertes, Une monnaie une histoire » SERAIENT-ELLES DE MÂCON ? partie 2

SERAIENT-ELLES DE MÂCON ? partie 2

par Oleg

 

Les types forgés et leurs caractéristiques particulières :

Après de longues recherches, plusieurs types monétaires semblables entre eux par un style très particulier pourraient, par analogie des marques secrètes présentes sur le gros de roi au nom de Louis XI, être attribués à l’atelier de Mâcon pour la période s’étalant de 1435 à 1507. Le type le plus représenté est le blanc à la couronne ou douzain, dont j’ai inventorié plusieurs exemplaires pour les règnes de Charles VII, Louis XI, et Charles VIII, mais sont connus également à quelques très rares exemplaires chacun, pour le règne de Louis XI un gros de roi au nom de Louis XI du trésor d’Uzès, un double tournois que j’ai récemment retrouvé, et au nom de Charles VIII, blanc et petit blanc aux couronnelles et un blanc au K.
L’atelier monétaire de Mâcon n’a jamais été réputé pour la qualité graphique de ses productions, aussi tous les blancs vus sont de même style, d’une qualité et d’une fidélité graphique très médiocre quant aux standards en cours à cette période, qui n’est sans rappeler les premières émissions de guénars de l’officine eux aussi déjà très loin des standards des autres ateliers royaux pour cette période et notamment Lyon, à qui les professionnels attribuent le plus souvent ces blancs à la couronne, en raison de l’emplacement du point d’atelier 12° au revers seulement, comme sur le gros de roi de Louis XI du trésor d’Uzès.
Parmi les caractéristiques graphiques particulières de ces blancs notons entre autres, le trilobe à l’avers dont les courbes ne rejoignent que trop rarement la pointe de l’écu, les couronnes dans le trilobe toujours difformes ou asymétriques, la présence du point d’atelier au revers uniquement, l’absence de toute autre marque de délivrance ou de maître d’atelier,…

détail_graphie_particulière_blanc_aux_couronnellesdétail_point_secret_sous_la_B_de_revers

Les autres ateliers candidats à l’attribution de ces blancs :

Malgré ce point 12° au revers, je me suis appliqué à chercher d’autres attributions éventuelles et possibles à ces monnaies orphelines, mais toutes ces pistes m’ont ramené à mon point de départ. Ce n’est donc pas avec des preuves de leur appartenance que je suppose aujourd’hui qu’elles furent forgées à Mâcon, mais par élimination des autres possiblités.
J’ai donc comparé des exemplaires d’ateliers qui pourraient eux aussi avoir mis en œuvre ces productions de blanc à la couronne, en raison d’un point secret voisin, comme Lyon (point 12° et/ou trèfle) qui, sur ordonnance royale de 1413, doit remplacer l’atelier de Mâcon et récupère ses différents, Saint Pourçain-sur-Sioule aux différents 11°, mais aussi Rouen, différents 15°, suite à la découverte d’un blanc au nom de Charles VIII aux légendes d’avers et revers très particulières. Je me suis tourné également vers des productions plus éloignées en pensant qu’elles auraient pu provenir de certains ateliers qui étaient sous le contrôle de Charles VII alors qu’il n’était encore que dauphin-régent et dont la qualité de gravure n’était pas la priorité, comme Bordeaux ou Bourges, pour le choix du point sous l’unique B des légendes, et j’ai même chercher si un atelier avait pour différent un point sous la première lettre du quatrième mot des légendes, ce qui expliquerait qu’il n’y ait pas de marque à l’avers, la légende n’étant que de trois mots. Résultat non concluant au final, et me suis retrouvé à nouveau au point zéro de ma recherche.
à suivre….
source :
collection de l’auteur
.
PDF24    Envoyer l'article au format PDF à   

Publié par

Classé dans : Atelier monetaire de Macon, Divers, Histoire locale, Leçons de numismatique, Monnaies d'ailleurs, Monnaies de Macon, Questions - Reponses, Technique et metaux, Tresors et decouvertes, Une monnaie une histoire · Mots-Clés: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

*

trois × 2 =