Articles Commentaires

La Numismatique en Mâconnais » Atelier monetaire de Macon, Divers, Histoire locale, Monnaies d'ailleurs, Monnaies de Macon, Questions - Reponses, Technique et metaux, Tresors et decouvertes, Une monnaie une histoire » Niquets et petits niquets de Mâcon au nom de Charles VI – partie 3

Niquets et petits niquets de Mâcon au nom de Charles VI – partie 3

par Oleg

NB : je n’ai à ce jour jamais vu d’exemplaire de niquet ou de petit niquet pour l’atelier de Nevers dont les productions au nom de Charles VI sont toutes très rares, puisque je n’ai pu rassembler dans ma base photo que 2 gros dits florettes de la 5ème émission royale de 1419 (1 exemplaire collection Bailhache du fond de la BNF, le second coll. de l’auteur), et 9 exemplaires de la 7ème émission royale de 1420, aucun exemplaire de la 6ème émission royale n’ai connu à ce jour.

Nevers – gros dits “florettes” de 1419 et 1420 – coll. de l’auteur (2g94 et 2g31)2

Reconnaître les exemplaires de Mâcon :

La difficulté réside dans le fait de ne pas confondre les exemplaires de Dijon/Chalon-sur-Saône et Troyes avec ceux de Mâcon. Pour L’atelier de Chalon-sur-Saône, rien ne permet de différencier les niquets frappés dans cet atelier de ceux de Dijon, contrairement aux marques apposées sur les gros dits « florettes » ou les blancs dits « guénars » qui sont sans équivoques, car, peut-être n’y en a-t-il jamais eu de frappé à Chalon, puisque l’atelier n’était qu’une succursale de Dijon qui n’ouvrait que pour les foires froides et chaudes, il est donc envisageable de penser que seuls des blancs et des gros y étaient forgés pendant ces courtes périodes d’ouverture. Mais, entre le point 13° dijonnais, le point 14° qui peut, sur une lecture trop rapide, être compté 12° à Troyes, et le point 12/13° de Mâcon, pas facile de s’y retrouver, le tout est de savoir lire les légendes pour bien situer la position exacte du point d’atelier dans celle-ci.

/- Pour Dijon

– sur les niquets les légendes sont :

à l’avers : +kAR0LVS•FRAnC0RV•ReX et le point est clairement 13° donc sous la « 0 » de « FRAnC0RV »

au revers : +DVPLEX•TVR0nS•FRACIe et le point est clairement 13° donc sous la « F » de « FRACIe »

A l’avers comme au revers il suffit de compter les lettres telles qu’elles se présentent pour avoir la position du point d’atelier dans la légende.

Dijon – niquet – coll. de l’auteur (1g72)2

– les petits niquets ne me sont pas connus à ce jour.

A suivre …

sources :

2/- collection de l’auteur

.

www.pdf24.org    Envoyer l'article au format PDF à   

Publié par

Classé dans : Atelier monetaire de Macon, Divers, Histoire locale, Monnaies d'ailleurs, Monnaies de Macon, Questions - Reponses, Technique et metaux, Tresors et decouvertes, Une monnaie une histoire · Mots-Clés: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

*

19 + treize =