Articles Commentaires

La Numismatique en Mâconnais » Atelier monetaire de Macon, Leçons de numismatique, Monnaies d'ailleurs, Questions - Reponses, Technique et metaux » Ces guénars de 1385 frappés à Toulouse, que je pensais avoir été forgés à Mâcon, partie 6 (fin)

Ces guénars de 1385 frappés à Toulouse, que je pensais avoir été forgés à Mâcon, partie 6 (fin)

par Oleg

Incidences de cette « découverte » :

Ce style si marqué, identifiable entre mille, et endémique de Toulouse, permet aujourd’hui d’attribuer avec certitude les écus d’or à la couronne contemporains, forgés entre 1385 et 1389 en cet atelier, alors que les points secrets d’atelier n’avaient pas encore été inventé. Aussi j’ai pu en repérer quelques uns, dont les deux exemplaires ci-dessous, sur lesquels les poinçons de lettre des légendes ne laissent planer aucun doute sur leur parenté avec ceux qui ont servi à insculpés les fers des blancs dits « guénars » exposés ci-avant.

31_toulouse_1388_écu_charlesVI_3g86_comptoirs-des-monnaies-44271

exemplaire à l’écu de trait plein et revers frustre – numiscorner 44721

31_toulouse_1388_écu_charlesVI_3g96_vso-Alde-2019-06-24-lot178

exemplaire à l’écu de grènetis – Alde vae 2019-06-24 lot 178

Outre le lettrage identique, on peut noter aussi le style graphique général similaire et les mêmes variantes d’écu de trait plein ou d’écu de grènetis, qui démontrent le parallèle entre les délivrances de ces écus et de leurs divisionnaires d’argent. Particularité des écus d’or de Toulouse, que l’on retrouve sur les émissions suivantes, avec point 5° avers et revers, et qui confirme l’attribution des exemplaires ci-dessus à cet atelier, la forme des lis extérieur de la couronne dont les deux feuilles ne pas liées.

Conclusion :

Je repars de zéro dans ma quête, et suis donc toujours à la recherche d’exemplaires de cette première émission frappée à Mâcon en 1385. Avis aux internautes : n’hésitez pas à m’envoyer des photos HD recto et verso de vos guénars de la première émission, le graal est peut-être dans vos plateaux, merci.

contact@club-numismatique-macon.fr

En attendant, Je retire dès à présent de la galerie photo ces exemplaires toulousains si rares. Il faut savoir rendre à César ce qui lui appartient.

sources :

collection de l’auteur

cgb                                  

gallerie des monnaies

numiscorner

maison de vente Alde

.

www.pdf24.org    Envoyer l'article au format PDF à   

Publié par

Classé dans : Atelier monetaire de Macon, Leçons de numismatique, Monnaies d'ailleurs, Questions - Reponses, Technique et metaux · Mots-Clés: , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

*

deux + 19 =