Articles Commentaires

La Numismatique en Mâconnais » Divers, Histoire locale, Infos, Leçons de numismatique, Questions - Reponses, Tresors et decouvertes, Une monnaie une histoire » Le choix du lis comme emblème royal franc – partie 2 (fin)

Le choix du lis comme emblème royal franc – partie 2 (fin)

par © Books of Dante

fleur_de_lis

« Du XII ème au XIX ème siècle, la fleur de lis est présente partout et pose des problèmes multiples […] La plupart des auteurs qui ont disserté sur les origines graphiques de la fleur de lis s’accordent pour reconnaître qu’elle n’a que peu de rapport avec le lis véritable, mais ils divergent quant à savoir si elle dérive de l’iris, du genêt, du lotus ou de l’ajonc, ou bien – hypothèses plus extravagantes encore – si elle représente un trident, une pointe de flèche, une hache, voire une colombe » (Michel Pastoureau, Le roi aux fleurs de lis, 1995). Le léopard anglais est bien un léopard, l’aigle allemand bien un aigle, mais la fleur de lis française serait une colombe ?
Cependant, il est à noter que la fleur de lis stylisée telle qu’on la retrouve dans l’héraldique médiévale est déjà présente sur des bas-reliefs assyriens datant du troisième millénaire av. J.-C. On lui attribuait alors déjà un pouvoir royal, compte tenu qu’elle décorait tiares, sceptres et colliers. Plus tard, en Europe, on aura fait de ses trois plus grands pétales un symbole de la Sainte Trinité et de sa tige un sceptre. Se peut-il que la fleur de lis stylisée ait été connue de Clovis, d’une manière ou d’une autre, et qu’il aurait reconnu en elle l’iris si prolifique, sachant qu’on voit aussi apparaître cette figure sur des pièces de monnaie gauloises, géographiquement et historiquement moins distantes que les bas-reliefs assyriens.

Mais, histoire de nous faire encore plus pédaler dans la semoule, Angelo de Gubernatis indique que le lis est associé à Vénus et aux satyres en raison de la proéminence de son pistil. Il est donc symbole de (re) génération et aurait ainsi été choisi par les rois francs comme symbole de prospérité et de fécondité. Hélas, l’iris des marais est également connu sous le nom d’herba veneria, l’herbe de Vénus…

Alors, l’iris des marais représente-t-il la fleur de lis ? Pour peu qu’on fasse pivoter une image de fleur d’iris à 180°, on obtient ceci. Comparez donc cette vision inversée avec la fleur de lis stylisée qui l’accompagne. Bluffant, non ?

lis_iris

S’il a fait coulé beaucoup d’encre chez les Historiens, l’iris des marais n’a que peu été évoqué par les phytothérapeutes. Avec lui, nous n’avons pas droit à une racine finement parfumée, non. Si elle est tonique, diurétique et vermifuge, elle est aussi énergiquement purgative et vomitive. De plus, la plante est si astringente qu’elle a été employée pour le tannage du cuir. Quant à ses graines, elles servirent d’ersatz de café dont elles partagent l’arôme.

© Books of Dante – 2014

source :

https://booksofdante.wordpress.com/tag/iris-fleur-de-lis-clovis/

.

www.pdf24.org    Envoyer l'article au format PDF à   

Publié par

Classé dans : Divers, Histoire locale, Infos, Leçons de numismatique, Questions - Reponses, Tresors et decouvertes, Une monnaie une histoire · Mots-Clés: , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

*

neuf + 11 =