Articles Commentaires

La Numismatique en Mâconnais » Atelier monetaire de Macon, Histoire locale, Monnaies de Macon, Questions - Reponses, Tresors et decouvertes, Une monnaie une histoire » Un denier très rare de Mâcon

Un denier très rare de Mâcon

Par Oleg

Introduction :

Les monnaies de Mâcon antérieures au règne de Philippe Ier (1060-1108), dont le monnayage a perduré sous une forme immobilisée jusqu’au début du XIIIè siècle, sont toutes très rares tant dans la variété des types, qu’en nombre d’exemplaire recensés pour chacun d’entre eux. Le plus commun de cette période est le denier au nom de Lothaire pourtant connu à moins de douze exemplaires, ce qui est très peu si l’on considère la fréquence à laquelle passent en vente les deniers de ce prince pour l’atelier de Chalon-sur-Saône tout proche ; pour lequel j’ai relevé pas moins de deux mises en vente annuelles en moyenne sur les dix dernières années à ajouter à la vingtaine d’exemplaires que je connaissais déjà. Aussi il est toujours bon de signifier la découverte d’un nouvel exemplaire, d’autant plus lorsque le type est si confidentiel, qu’il en est même inconnu du plus grand nombre.

Contexte historique et émissions :

Robert II dit « le Pieux » né vers 972, est associé à la royauté par son père Hugues Capet dès 987 et devient roi en 996. Après deux ans et demi de lutte, il conquiert le duché de Bourgogne en novembre 1005, qu’il estimait lui revenir de droit de son oncle le duc Henri Ier de Bourgogne mort sans postérité, mais que ce dernier avait transmis à son beau-fils Otto-Guillaume (ou Otte-Guillaume), enfant de sa deuxième épouse. Otte-Guillaume Ier de Bourgogne né vers 960-962, devient comte de Mâcon en 981 par son mariage, et comte palatin de Bourgogne en 982. Cette succession qui oubli le lien du sang au profit du lien adoptif, est la source du litige qui oppose Robert et Otte-Guillaume quant à l’attribution des espèces frappées dans l’atelier de Mâcon, chacun revendiquant une titulature unique et propre au titre qui est le sien, en tant que roi pour le premier, et en tant que comte pour le second. Ce différent ne trouvera une issue juridique qu’en 1015. Dès lors il fut décidé que les monnaies de Mâcon porterait à l’avers la titulature de Robert Roi autour d’une croix et au revers le monogramme de Otte-Guillaume ceint du nom de la ville de Mâcon en reconnaissance de son titre de comte de la cité et du duché.

mâcon_996-1031_denier-BOTRERTVS_robertIIlepieux_21mm5-0g93_cgb-bry-516798_coll-oleg.jpg

Denier de type 2 (1016-1031) aux deux noms de Robert et Otte-Guillaume (coll-Oleg)

Il est possible que seul le denier ait fait l’objet d’une frappe commune et que l’obole ne fut jamais produite ou alors le hasard fait qu’aucun exemplaire de cette petite divisionnaire ne nous ai parvenue.

Mais avant ce type frappé en commun par deux princes, un autre fut forgé entre 1005 et 1015 au nom du roi seul comme il en était coutume à Mâcon où les comtes avait toujours fourbit des deniers et oboles au nom des rois, affirmant ainsi leur serment d’allégeance à leur suzerain. L’obole au type est pourtant bien connue ; celle-ci aurait-elle perdurée sous cette forme jusqu’à la fin du règne du roi Robert, au détriment d’une frappe conjointe non retrouvée à ce jour ?

mâcon_996-1031_robertII_obole_ogn-numismatique-254-5420_anc-coll-JCD.jpg
macon_996-1015_robertII-lepieux_denier-type1faute-MATISAONIM_21mm_0g94_coll-oleg.jpg

obole (ancienne coll-JCD) et denier de type 1 (1005-1015) au nom de Robert seul (coll-Oleg)

Je n’ai relevé que trois exemplaires de ce denier de type 1 ; un du fond de la BNF, un de mon fond et un que J.-C. D. membre de notre Club s’est vu proposé il y a quelques années mais qu’il n’a finalement pas acquis, aussi je n’ai des clichés que pour les deux premiers.

Sources :

Ancienne collection J.-C. D. et collection de l’auteur

.

   Envoyer l'article au format PDF à   

Publié par

Classé dans : Atelier monetaire de Macon, Histoire locale, Monnaies de Macon, Questions - Reponses, Tresors et decouvertes, Une monnaie une histoire · Mots-Clés: , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

*

16 − neuf =