Articles Commentaires

La Numismatique en Mâconnais » Alexandre Morlon, Médailles, Questions - Reponses, Une monnaie une histoire » Geneviève Pérès-Robin : Le mystère est levé sur cette médaille d’Alexandre Morlon

Geneviève Pérès-Robin : Le mystère est levé sur cette médaille d’Alexandre Morlon

par Gilles Marchand

Dans un article précédent (Geneviève Pérès-Robin – Une médaille émouvante d’Alexandre Morlon), je lançais un appel afin d’avoir des informations sur une femme représentée par Alexandre Morlon sur une médaille datée de 1946. Cette femme est longtemps restée mystérieuse mais une récente découverte lève désormais le voile. (Je remercie à ce sujet Luc Darlet  pour avoir trouvé le fil sur lequel il fallait tirer)

Geneviève Pérès-Robin (par Alexandre Morlon - 1946 - Photo www.acmecollections.com)

Geneviève Pérès-Robin (par Alexandre Morlon – 1946 – Photo www.acmecollections.com)

En effet, grâce aux archives et aux informations disponibles sur internet (dont Wikipédia) nous savons maintenant que Geneviève Pérès-Robin était la fille de Léon Eglié Eugène ROBIN, philosophe français, auteur de nombreux ouvrages sur la philosophie grecque dont la traduction de l’ensemble des œuvres de Platon. Léon Robin a notamment enseigné l’histoire de la philosophie antique à la Sorbonne de 1924 à 1936.

Elle s’était mariée le 26 décembre 1914 à Joseph Jean Camille Pérès, mathématicien et physicien français, né à Clermont-Ferrand le 31 octobre 1890. Maître de conférences à la Faculté des sciences de Paris à partir de 1932, membre de l’Académie des sciences en 1942, il participera à la fondation de l’Institut des Hautes Études Scientifiques et en sera son premier président. Il succédera en 1950 à Henri Villat[1] à la Chaire de mécanique des fluides et applications de la Faculté des sciences de Paris.

Geneviève Pérès-Robin - Revers (par Alexandre Morlon - 1946 - Photo www.acmecollections.com)

Geneviève Pérès-Robin – Revers (par Alexandre Morlon – 1946 – Photo www.acmecollections.com)

Geneviève Pérès-Robin décèdera en 1946, avant ses parents (son père est décédé à Paris 5eme arrondissement le 9 juillet 1947) et son mari (décédé à Paris le 12 février 1962).

La famille de Geneviève Pérès-Robin fit appel à Alexandre Morlon, connu pour avoir réalisé des plaquettes ou médailles en l’honneur de nombreux scientifiques, pour cette médaille intimiste très à l’écart de ses réalisations habituelles.

.

[1] En 1946, année du décès de Geneviève Pérès-Robin, Alexandre Morlon réalisera une médaille en hommage à Henri Villat.

 

www.pdf24.org    Envoyer l'article au format PDF à   

Publié par

Classé dans : Alexandre Morlon, Médailles, Questions - Reponses, Une monnaie une histoire · Mots-Clés: , , , , , ,

Laisser un commentaire

*

3 × 1 =