Articles Commentaires

La Numismatique en Mâconnais » Alexandre Morlon, Une monnaie une histoire » André Destailleur, architecte, par Alexandre Morlon

André Destailleur, architecte, par Alexandre Morlon

Cette plaquette a été éditée par la Monnaie au début du XXe siècle en l’honneur d’André Destailleur et des personnes qui ont collaborées à l’édification du Château de Trévarez en Bretagne (Finistère) et dont la construction s’achevait (en 1908) après 14 ans de travaux.

Construit au milieu d’un vaste domaine, ce château de style néogothique qui comptait une centaine de pièces était doté de tout le confort moderne (ascenseur, chauffage central, eau courante, électricité, sanitaires), éléments rares et novateurs à cette époque pour un bâtiment de cette importance (ainsi chacune des 30 chambres était équipée d’une salle de bains).

En 1940, les troupes d’occupation allemandes réquisitionnent le château à l’usage des sous-mariniers en poste à Lorient. Triste conséquence, il sera détruit en grande partie par un bombardement anglais le 30 juillet 1944 et ce n’est qu’à partir de 1968 qu’il commencera peu à peu à renaître de ses cendres.

Seul l’avers de la plaquette représentant André Destailleur (1867-1940) est de la main d’Alexandre Morlon. Cet architecte qui a conçu cet édifice hors normes pour l’époque y est représenté à sa table de dessin dans son bureau ou sa bibliothèque.

Château de Trevarez - Avers -Portrait d'André Destailleur par A. Morlon
Château de Trevarez – Avers -Portrait d’André Destailleur par A. Morlon

André Destailleur avait été formé à l’École des Beaux Arts de Paris. Au cours de sa carrière, il réalisa ou restaura des bâtiments de prestige parmi lesquels le château de Champ sur Marne, l’hôtel de Crillon à Paris et le château de la Celle Saint Cloud.

L’avers de cette plaquette est présenté par Alexandre Morlon au Salon des artistes français de 1907 sous la dénomination “Portrait de M Destailleur, architecte” dans une vitrine contenant 9 autres médailles ou plaquettes (n° 3579 – Vitrine contenant des plaquettes et des médailles) dont les médailles “Aux Armes”, et “Gallia”. Il sera aussi présenté à l’exposition internationale des médailles contemporaines organisée en mars 1910 à New York par l’American Numismatic Society.

Cet avers est caractéristique du style d’avant-guerre d’Alexandre Morlon, remarquable par la composition et le souci du détail de l’arrière plan. Ces deux particularités se retrouvent sur de nombreuses plaquettes et médailles de la même époque : plaquettes du Centenaire de la Société Médico-Chirurgicale (1906), Automobile (1907), Navigation aérienne (1909), Professeur H. Vincent (1909), joseph Caillaux (1909) et médaille Étude (1909).

Sources :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%A2teau_de_Tr%C3%A9varez
et
https://fr.wikipedia.org/wiki/Walter-Andr%C3%A9_Destailleur

www.pdf24.org    Envoyer l'article au format PDF à   

Publié par

Classé dans : Alexandre Morlon, Une monnaie une histoire · Mots-Clés: , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

*

seize − dix =