Articles Commentaires

La Numismatique en Mâconnais » Atelier monetaire de Macon, Leçons de numismatique, Monnaies d'ailleurs, Monnaies de Macon, Questions - Reponses, Technique et metaux, Tresors et decouvertes » Les émissions d’écus d’or frappées à Mâcon et Chalon-sur-Saône sous Charles VI – partie 4

Les émissions d’écus d’or frappées à Mâcon et Chalon-sur-Saône sous Charles VI – partie 4

par Oleg

Mâcon

3è émission du 11/09/1389

Poids théorique : 3,990 g.
Taille : 61 1/3 au marc
Titre en millième : 1000°/oo
Titre ancien : 24 kar.°
Pied : 27
Valeur : 22 s. 6 dt.

Point plein d’atelier 12/13° avers et revers, quintefeuille centrale au revers, dernière ponctuation par deux points superposés à l’avers et point dans la couronne en canton 4 au revers, 10 exemplaires retrouvés.

+kAR0LVSxDeIxGR•ACIAxFRAnC0RVm:ReX

+XPC*VIHCIT*XPC•*ReGnAT*XPC*IHPeRAT

mâcon_1389_charlesVI_écu-ReGnAT_3g96_coll-jcdM2

coll. J.-C. D. (M2 – 3g97)1

variété de légende de revers avec « N » romaine dans « ReGNAT »

+XPC*VIHCIT*XPC•*ReGNAT*XPC*IHPeRAT

mâcon_1389_charlesVI_écu-ReGNAT_3g97_coll-jcdM3

coll. J.-C. D. (M3 – 3g97)1

revers ReGNAT et variété point dans la couronne en canton 3

+XPC*VIHCIT*XPC•*ReGNAT*XPC*IHPeRAT

mâcon_1389_charlesVI_écu-ReGNAT-var_3g93_coll-jcdM5

coll. J.-C. D. (M5 – 3g93)1

Cette 3è émission produite entre 1389 et 1394, est de loin la plus « commune », puisqu’elle représente à elle seule et à ce jour, la moitié des écus d’or retrouvés pour l’atelier de Mâcon. Ce chiffre n’est pas détonnant, puisque la production de guénars sur la deuxième ordonnance royale, fut également très importante entre 1389 et 1411 (nous avons déjà près de 200 exemplaires en galerie photo).

L’année 1389 marque la mise en place du système des points secrets d’atelier, qui permettait un meilleur contrôle de la qualité et du volume  des émissions par atelier, ce système perdurera en France jusqu’au XXè siècle, même si dès la fin du XVè siècle ce système de points fut progressivement remplacé par des lettres d’atelier.

A noter que, malgré l’apparition des points secrets d’atelier sur cette émission, on a conserver, par habitude peut-être, la ponctuation par deux points superposés avant ReX à l’avers et le point dans la couronne en canton 4 au revers, qui ici n’étaient plus nécessaire, les points d’ateliers auraient suffit à distinguer cette émission des précédentes.

à suivre…

sources :

1/- collections privées Beneut, J.-C. D., nono0209 (membre Ebay), Musées de Mâcon, et de l’auteur

2/- https://www.drouot-estimations.com/lot/16523/3219970

3/- OGN Numismatique, vae Collection d’un Amateur Bourguignon (anc. coll. J.-C. D.), 2è partie, juin 2011

4/- ces exemplaires FDD18-2-1, FDD18-2-2 et FDD18-2-3 illustrent le Dumas7

5/- lien vers Fond BNF

6/- Le Monnayage des Ducs de Bourgogne, 1988, Françoise Dumas-Dubourg

7/- Histoire Numismatique et Monétaire de la France Médiévale (de la période Carolingienne à Charles VIII), 1986, Jean Beleaubre

.

www.pdf24.org    Envoyer l'article au format PDF à   

Publié par

Classé dans : Atelier monetaire de Macon, Leçons de numismatique, Monnaies d'ailleurs, Monnaies de Macon, Questions - Reponses, Technique et metaux, Tresors et decouvertes · Mots-Clés: , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

*

12 + 6 =