Articles Commentaires

La Numismatique en Mâconnais » Atelier monetaire de Macon, Histoire locale, Leçons de numismatique, Monnaies d'ailleurs, Monnaies de Macon, Questions - Reponses, Technique et metaux, Tresors et decouvertes » Les émissions d’écus d’or frappées à Mâcon et Chalon-sur-Saône sous Charles VI – partie 3.1

Les émissions d’écus d’or frappées à Mâcon et Chalon-sur-Saône sous Charles VI – partie 3.1

par Oleg

2è émission du 28/02/1388

Je reviens aujourd’hui sur l’exemplaire de la collection nono0209 publié précédemment ;

variété de légende de revers fautive VIHeIT

+ XPCx*VIHeIT*XPC*ReGnAT*XPC*IHPeRAT

mâcon_1388_var_charlesVI_écu-ReGnAT-var_4g10-26mm5_ebay-2014_nono0209

coll. nono0209 (4g10)1

…en effet j’ai retrouvé sur un blog américain un second exemplaire de même coin d’avers au moins, faute d’avoir obtenu le visuel du revers puisque l’auteur du post à depuis vendu cet écu à un compatriote dont je n’ai pu connaître l’identité, je ne peux donc malheureusement pas assurer qu’il soit le même que celui du premier exemplaire déjà publié ici. Cet écu est frappé sur un flan trop court ou rogné, mais le cliché de meilleure facture laisse voir clairement la dernière ponctuation de la légende, qui présente bien les deux besans superposés, mais ré-insculpés sur les deux sautoirs superposés d’origine avant ReX, ponctuation de la première émission. Ceci montre que cette délivrance a été forgée ; soit avec des coins non utilisés de la première émission qui ont été modifiés en deuxième émission, soit que le graveur a corrigé une erreur de gravure.

variété de dernière ponctuation d’avers

+kAR0LVSxDeIxGRACIAxFRAnC0RVm•/xReX

mâcon_1388_charlesVI_écu-ReGnAT-var_3g80-28mm_reddit.com-coll-crusianboy90
mâcon_détail-ponctuation-aver

anc. coll. crusianboy90 (3gr80)8

Cette « découverte » peut laisser penser, s’il s’agit bien de coins recyclés, que ces exemplaires aux besans sur sautoirs en dernière ponctuation d’avers, et à la gravure globalement fortement retouchée, notamment sur les lis dans l’écu, soit dit en passant, pourraient bien être de la première délivrance de la deuxième émission d’écu d’or de Mâcon. En réutilisant le reliquat de coins de l’émission précédente, on a fait une économie de métal pour les fers et de temps pour le forgeron et le graveur qui ont pu ainsi sans précipitation préparer de nouveaux coins conformes. Cependant, une question persiste ; gardait-on les coins non utilisés d’une émission en prévision d’une deuxième, ou devaient-ils être obligatoirement détruits afin d’empêcher d’éventuels vols de ce matériel hautement sensible, en vue de frappes non autorisées ?

sources :

1/- collections privées Beneut, J.-C. D., nono0209 (membre Ebay), Musées de Mâcon, et de l’auteur

8/- https://www.reddit.com/r/coins/comments/e1nga0/french_ecu_dor_charles_vi_13801422/

.

   Envoyer l'article au format PDF à   

Publié par

Classé dans : Atelier monetaire de Macon, Histoire locale, Leçons de numismatique, Monnaies d'ailleurs, Monnaies de Macon, Questions - Reponses, Technique et metaux, Tresors et decouvertes · Mots-Clés: , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

*

4 × un =