Articles Commentaires

La Numismatique en Mâconnais » Alexandre Morlon, Médailles, Une monnaie une histoire » Alexandre Morlon et le 4ème Congrès International pour l’amélioration du sort des Aveugles

Alexandre Morlon et le 4ème Congrès International pour l’amélioration du sort des Aveugles

Par Gilles Marchand

4ème Congrès international pour l’amélioration du sort des Aveugles - Revers (photo Maison Platt)

4ème Congrès international pour l’amélioration du sort des Aveugles – Revers (photo Maison Platt)

Cette étonnante et rare médaille d’Alexandre Morlon datée de 1911, commémore le 4ème Congrès international pour l’amélioration du sort des Aveugles qui se déroula en Egypte dans la ville du Caire du 20 au 25 février 1911.

Le premier « Congrès universel pour l’amélioration du sort des aveugles et des sourds muets » s’était tenu à Paris (palais du Trocadéro) du 23 au 30 septembre 1878.

Le but était d’éveiller l’opinion publique en faveur des aveugles, de leur permettre l’accès à l’éducation afin qu’ils puissent subvenir à leur existence autrement que par la mendicité.

Au cours du congrès du Caire, une conférence prononcée par Ahmed Zéki montre comment les aveugles ont eu accès au fil des siècles à une éducation intellectuelle et professionnelle dans le monde arabo-musulman.

4ème Congrès international pour l’amélioration du sort des Aveugles - Avers (photo Maison Platt)

4ème Congrès international pour l’amélioration du sort des Aveugles – Avers (photo Maison Platt)

L’avers de cette plaquette représente ABBAS HILMI II PACHA (en arabe : عباس حلمي باشا), né le 14 juillet 1874 à Alexandrie et mort le 19 décembre 1944 à Genève. Il fut le dernier Khédive d’Égypte de 1892 à 1914. En 1897, le khédive ABBAS HILMI II pose la première pierre du musée égyptien du Caire dessiné par l’architecte français Marcel Dourgnon. Ce musée sera inauguré à la fin de l’année 1902. Abbas reconquiert le Soudan en 1898. Sous son gouvernement, la construction du chemin de fer menant à Khartoum (Soudan), est achevée en 1899 et le premier barrage d’Assouan en 1902.
Il se rangea du côté des Ottomans et appela les Égyptiens à combattre les Britanniques pendant la Première Guerre mondiale. Il sera destitué par les autorités britanniques en 1914 qui proclamèrent leur protectorat sur l’Égypte. ABBAS HILMI II sera remplacé par son oncle, Hussein Kamel, qui prendra le titre de sultan de l’Égypte qui deviendra, par cette décision, un Sultanat indépendant du pouvoir de la Turquie et sous le protectorat anglais.

Cette plaquette d’Alexandre Morlon est donc une pièce historique, tant par l’avers qui commémore une noble œuvre dans l’esprit de ce début du XXe siècle et présente une vue d’époque de la ville du Caire, que par le revers qui rappelle à la fois un homme d’Etat et une part de l’histoire Egyptienne.

Sources Wikipédia

www.pdf24.org    Envoyer l'article au format PDF à   

Publié par

Classé dans : Alexandre Morlon, Médailles, Une monnaie une histoire · Mots-Clés: , , , , , , ,

Laisser un commentaire

*

5 × un =